Veillée de Noël à Blendecques : avec les mains et les coeurs ouverts.

Ce 24 décembre, à Blendecques, une assemblée recueillie a participé activement à une belle veillée de Noël.

Dans la tradition des veillées, un conte a été présenté. Il s’agissait du conte du prince. Dans un village, un  homme est nommé « le prince »  parce qu’il est le plus beau, le plus fort, le plus puissant… Il a les mains toujours fermées, les poings toujours serrés… Pour cette raison, il est le plus fort… Un jour, on annonce la venue d’un autre prince : le prince de la paix… Cet homme puissant ne manque pas de tirer ombrage de cet événement… Il veut  régler ses comptes avec ce nouveau venu…  Ce nouveau prince n’est autre que Jésus, petit enfant… L’homme puissant se trouve face à ce petit enfant… qui lui sourit… Du coup, cet homme,  d’un seul coup,  arrive à ouvrir les poings   pour accueillir…  Il découvre d’un seul coup  l’importance d’ouvrir son cœur, son regard à l’autre, aux autres et à  Dieu…

 Et si Noël nous aidait   à ouvrir nos mains, nos yeux, nos cœurs à l’autre et aux autres ?

L’assemblée a repris de nombreux chants de Noël : « Douce nuit »  « Les anges dans nos campagnes » …

 En fin de veillée, chacun a pu admirer  la crèche…

 En fin de célébration, chacun est reparti, les mains et les cœurs ouverts,  dans la joie de Noël ! 

Article publié par Roger Walryck - Saint Pierre sur l'Aa • Publié • 48 visites

Fermer