le Samedi 31 mars 2018 à 19h 00


Veillée de Pâques  le  31 mars  - 2018

Au cours de cette semaine sainte , j’ai longuement médité  2 paroles de l’écriture : la première est celle-ci : »Quand j’aurais été élevé de terre  , j’attirerais à moi tous les  hommes » : élevé de terre  , c’est à  dire mis en  croix : des crucifix , nous en  avons dans  nos maisons – il y en a aussi sur nos  routes  -  à l’entrée de beaurains en venant de Boréal parc , à la sortie de Neuville Vitasse en allant vers Croisilles  , à l’entrée de Hénin   ou sur la route de Wancourt.. on les voit à peine  - ils  font partie du paysage  - nous sommes tellement des habitués !

Vous les jeunes  tout à  l’heure  ,  vous recevrez  vous même une  croix  , que certains portent comme un  bijou ou une simple décoration  au lieu d’ y voir le symbole des chrétiens

La  2 me parole  est celle-ci : «  Le fils de l’homme , quand il reviendra à  la fin des temps  , trouvera-t-il encore la foi sur la terre ? » Nous sommes nombreux   sur la terre à avoir reçu le baptême  mais  combien de baptisés  sont réellement apôtres de Jésus ?

Et pourtant nous avons un trésor à partager : grâce à  la foi, nous pouvons répondre à  cette question : « d’où je viens ? »  nous sommes dans la main de Dieu, ce monde tout entier est dans la main de Dieu : c’est lui le créateur de toutes  choses , il est le Vivant qui fait vivre..

Et notre Dieu veut que les hommes soient  heureux sur cette terre- non pas  des esclaves  exploités, rejetés, mais des frères : Dieu est sauveur, libérateur et c’est ce que  nos frères juifs rappellent sans cesse  en célébrant  la libération d’Egypte et le passage de la mer rouge

Créateur  , sauveur  , notre Dieu en Jésus Christ est aussi source d’espérance : bien  sûr  nous allons passer  par la mort , mais de même que Jésus  est mort et ressuscité , nous aussi , nous sommes appelés à la vie éternelle – et la  vie éternelle ce n’est pas d’abord  une  question de durée de  vie mais de qualité de vie ;  une vie dans l’amour , le partage  , le pardon – alors se réalise la promesse faite par le prophète Ezéchiel : « Je vous donnerais un cœur nouveau , je  mettrais en vous un Esprit nouveau » :

C’est  ce que le lieutenant-colonel  Arnaud Beltram a  fait  de façon exemplaire en risquant et en donnant sa  vie pour sauver des otages ! les  médias  l’ont amplement  commenté …

Quelle  chance d’être croyant  en Jésus Christ ! quelle grâce d’être chrétien :! mais alors pourquoi sommes-nous si tièdes et  si peureux  pour  vivre et partager notre foi ?

Bons et accueillants nous le sommes, mais il nous faut aller plus loin – c’est  à dire rejoindre les autres nos frères : les regarder , s’intéresser à leur  vie, créer des liens…

« Va vers les  frères  et dis leur : je monte  vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et  votre Dieu » dit Jésus

Comment Jésus  sera-t-il connu  et aimé  aujourd’hui  si nous n’osons plus parler de lui ?   si nous nous  contentons de  prier le nôtre père en disant : « que  ton nom soit sanctifié »

Comment la  volonté de Dieu  pourrait-elle se réaliser  si nous ne la  vivons pas nous-mêmes ?

Oh je sais : nous ne sommes que de petites lumières, de petites  bougies ! mais  quand ll y a  10 0;  200 ou 300 bougies allumées, alors c’est un peuple de lumières  qui rayonnent et témoignent..

Frères chrétiens, quand Jésus reviendra  à la fin des temps, trouvera –t-il encore la foi sur la terre ? et  si cela dépendait un peu de vous de moi aujourd’hui ?

 une bonne  nouvelle, on ne la garde pas  pour  soi  - une bonne nouvelle, on la partage !

                                                                                                                            Abbé gabriel BERTHE  



Fermer