Yop la vie 2012

Rassemblement festif diocésain de la Pastorale des Personnes Handicapées

Pendant le Notre Père Pendant le Notre Père   Fête de l’Ascension.

11h30, dans la grande salle de l’association du Nid du Moulin à Gosnay, Séverine accueille les premiers arrivants avec des refrains enthousiastes : « Si tu as de la joie au cœur », « Bonjour, comment vas-tu ? ». L’ambiance se crée, la journée ne sera pas triste.

 

12h00. Les 150 personnes venues de Lens, Arras, Béthune, Saint-Omer, Hénin-Carvin, s’installent pour prendre ensemble le repas tiré du sac.

 

13h30. Patrick, diacre, raconte la vie de François d’Assise et lit la prière que celui-ci a écrite : « Seigneur, fais de nous des artisans de paix ». Cette prière sera le fil rouge des échanges dans les 11 ateliers suivants : Là où est la haine que je mette l’amour – atelier fleurs naturelles ; Là où est l’offense que je mette le pardon - groupe de parole sur le pardon ; Là où est la discorde que je mette l’union – assemblage d’une mosaïque ; Là où est l’erreur que je mette la vérité – atelier fleurs artificielles ; Là où est le doute que je mette la foi - groupe confirmation ; Là où est le désespoir que je mette l’espérance - groupe de parents ; Là où sont les ténèbres que je mette la lumière - atelier bougies ; Là où est la tristesse que je mette la joie - atelier musique et atelier chants ; Là où l’on ne pense qu’à soi que je mette le partage - préparation du pain avec Jean-Claude ; Là où est l’amour que nous puissions dire Notre Père – prière récitée avec des gestes.

 

JC Facon diacre JC Facon diacre  C’est ensuite le moment de l’eucharistie avec les deux célébrants Hubert et Raymond et les diacres Patrick et Jean-Pierre. En toile de fond la grande colombe de la paix entourée de multiples petites colombes personnalisées. Les groupes amènent leurs réalisations, la prière se fait vivante, spontanée, expressive, profonde.

 

L’après-midi se termine par le traditionnel lâcher de ballons sur le pont du Nid du Moulin. Les premiers échos laissent deviner une journée réussie et remplie de dynamisme. Les parents, les adultes, les accompagnants, tous savent que la vie n’est pas facile tous les jours, mais apprécient ces moments où, dans la foi, chacun prend le temps de s’écouter, de partager, de s’épauler, de s’entraider aidé par l’invitation que Raymond reprend souvent : « Allez ! On y va ! On y croit ! »

Jean-Paul Brame

 

Présents à cette journée : Abbé Hubert Renard, Abbé Raymond Veron. Patrick Letellier, Jean-Pierre Benoit, Jean-Claude Facon, diacres.
 

Article publié par Emile Hennart - Maison d'Evangile • Publié • 3446 visites

Fermer