La veillée pascale a été suivie par une assistance nombreuse

la liturgie de la lumière, la liturgie de la parole, la liturgie baptismale, la liturgie de l’Eucharistie.

La veillée pascale a été suivie par une assistance nombreuse

 

L’abbé Rose, en début de célébration, en a rappelé les quatre parties : la liturgie de la lumière, la liturgie de la parole, la liturgie baptismale, la liturgie de l’Eucharistie.

 

L’abbé Rose a ainsi débuté la célébration en allumant le cierge pascal qui symbolise le Christ lumière, victorieux des ténèbres et de la mort, le Christ ressuscité !

 

Après les lectures et son homélie, l’abbé Rose a procédé au baptême de trois enfants qui ont reçu l’eau, l’onction du Saint-Chrême, l’étole blanche et la lumière.

 

Les jeunes d’Audruicq qui cheminent vers la Profession de Foi ont de leur côté franchi une nouvelle étape : l’abbé Rose a remis à chacun d’eux la Croix qu’il portera ce jour-là. Ils sont ensuite allés en procession se recueillir devant un petit jardin de Pâques bien fleuri qui avait été disposé au fond de l’église, représentant la nature qui revit, symbole de la résurrection.

 

Au moment de la bénédiction, un représentant de chaque village a été invité dans le chœur à entourer l’abbé Rose qui a allumé les cierges pascals ; lesquels, destinés à chaque clocher, sont témoins de la présence du Christ ressuscité lors de nos célébrations.

Article publié par Marie-Claude Aernouts - Délégué communication du Calaisis • Publié • 79 visites