Confinement

redécouvrir la nature

Confinement…

 

Il nous a condamnés à rester chez nous. La peine n’est pas aussi pénible pour tous : il est plus facile de le supporter quand on a de l’espace ; en particulier si on a un terrain ou un verger.

 

Certains découvrent le jardinage avec leurs enfants comme ma fille qui agrandit son potager au détriment de la pelouse. Mieux ma nièce qui a un petit jardin de ville disait sur WhatsApp que l’on prend le temps de regarder les floraisons des arbres fruitiers ou d’ornement.

 

En outre le confinement n’interdit pas d’échanger par-dessus la haie une laitue contre un bouquet de lilas. On retrouve ainsi la solidarité et la proximité telles qu’on les pratiquait dans nos villages voici quelques décennies.

 

Le chant des oiseaux a remplacé le bruit des voitures et des avions.

Profitons-en pour admirer la beauté de la Création et rendre grâce au Créateur.

                                               Jacques  Dewaele

Article publié par Marie-Claude Aernouts - Délégué communication du Calaisis • Publié • 218 visites