L’ASSEMBLEE GENERALE DU CMR NATIONAL

L'AG du CMR national a eu lieu le samedi 17 avril par visio-conférence et a réuni environ 100 personnes : les membres représentant leur fédération ainsi que les Animateurs Permanents Fédéraux. 

 

- L’organisation du CMR national repose sur :

un conseil d’administration,

un bureau,

une Equipe Nationale d’Aumônerie Diversifiée,

une équipe nationale de salarié-es

 

1- Le Conseil d’Administration se compose de 18 membres et a défini 3 nouvelles priorités

 

* Renforcer la coopération réciproque entre les fédérations et le niveau national mais aussi réétoffer le CMR national

 

 

* Porter la clameur localement, « Faire congrès autrement »

 

Plusieurs régions, dont celle du Nord-Pas de Calais, se sont emparées de cette priorité en préparant des évènements autour d’une des 4 thématiques. 

D’ailleurs nous vous annonçons une journée autour de « l’Agriculture, alimentation, source santé » le samedi 23 octobre à Arras. Nous vous en reparlerons !

 

 

* L’avenir du mouvement, réflexion prospective et stratégique

 

Réfléchir à l’avenir du mouvement, c’est rejoindre les 30-50 ans et pour cela les connaître ! Le CMR national a fait appel au CIEDEL (Centre International d'Etudes pour le Développement Local) pour l’aider à prendre du recul et avoir un regard extérieur.

Il y associe l’ensemble du mouvement, c’est pourquoi nous ferons de cette priorité le fil conducteur de notre Assemblée Générale du samedi 12 juin.

 

2- Plusieurs commissions existent :

 

* L’animation de réseau : oriente la politique de suivi des fédérations.

 

* Communication : oriente la politique de communication

Le CMR s’est doté d’un nouveau slogan « Porter la clameur »

Régulièrement il envoie un courrier par voix informatique qui s’appelle désormais « Faire mouvement » et que nous vous transmettons. Dans celui du mars vous y retrouverez une page sur « Rejoindre les 30-50 ans ».

Il envoie aussi une newsletter, des tribunes et prises de parole (agriculture, climat…), la lettre aux ainés et propose un abonnement à « Agir en Rural » qui parait 4 fois par an.

 

 

* Formation : oriente la politique de formation.

Cette année les vacances formation se dérouleront du 24 au 31 juillet et auront pour thème « Aller à la rencontre de l’autre, une fraternité…au pied du mur ? Qui que tu sois, il est bon que tu existes ! »

 

 

* Lien à la société : oriente la politique extérieure et partenariale.

Les partenaires sont :

AlimenTerre (réseau porté par le Comité français de solidarité internationale, CFSI), CCFD-Terre solidaire, ATD-Quart monde, La FIMARC (Fédération internationale des mouvements adultes ruraux chrétiens), JRS-France (Jesuit re-fugees service), Pour une autre PAC, Pacte Civique

 

* ENAD : vérifie que le mouvement s'enracine dans les propositions émanant de l'Évangile. Elle veille à l’identité du CMR comme mouvement envoyé par l’Église. Elle rappelle la responsabilité missionnaire portée par chaque membre du mouvement.

 

* Ainés : en 2019 le CMR Aînés a enfin rejoint le CMR où il est devenu une commission.

 

* Ressources humaines : a vocation à proposer une stratégie ressources humaines, la piloter et suivre sa réalisation.

 

* Finance et patrimoine : suit les aspects financiers de la vie du Mouvement national, et aussi gère le patrimoine immobilier du CMR constitué essentiellement de l’immeuble de Montgeron et de deux appartements situés à Combs-La-Ville (91).

 

Sur le plan financier, les recettes diminuent car le nombre de fédérations baisse ainsi que le montant des cotisations versées par celles-ci. Malgré tout, le CA décide de garder à 35 € le montant de reversion par adhérent des fédérations.

 

Sur 87 départements où il y a une présence du CMR, on en dénombre :

 

52 avec une vie fédérale régulière dont 17 avaient encore une APF en 2020. Elles représentent près de 3000 adhérents.  Plusieurs fédérations n'ont plus ou ne vont plus avoir d'APF essentiellement en raison d'une suppression ou d'une baisse du financement de leur diocèse.

 

35 qui n'ont plus vraiment de vie fédérale, cela concerne environ 70 équipes, plus de 500 membres et 420 cotisants.

 

C’est pourquoi le Conseil d'administration propose la création d'une instance chargée de regrouper et de mettre en lien les adhérents et équipes isolés et demande des volontaires pour porter ce projet avec l'appui de l'équipe nationale.

 

Sylvie Preux

Représentante des APF 59/62

                                                                                                          à l’Assemblée Générale du national

Article publié par Sylvie Preux - CMR • Publié • 73 visites