Osons, marchons ensemble

échange des voeux

Osons, marchons ensemble !

 

L’échange des vœux, c’était le 19 janvier à l’église d’Audruicq et le 25 janvier à l’église de Nouvelle-Eglise.

 

A Audruicq, c’est notre doyen, l’abbé Levray, qui ouvre la réunion en nous rappelant que le synode c’est marcher ensemble, c’est donner de la place à tout le monde, c’est la chance de la différence.

 

Jacques Dewaële et Gisèle Leleu ont, comme chaque année, présenté les vœux pour l’année 2022 qui sera, pour la paroisse St Martin en Pays d’Audruicq, celle du renouveau avec la mise en place d’une nouvelle équipe. Philippe Engrand et Hervé Sergeant nous ont présenté le travail des groupes constitués sur les deux paroisses pour relever trois défis, la visite pastorale de notre évêque, le synode et le rapport de la Ciase.

 

Le Père Flavien nous présente la recollection du dimanche 20 mars, temps de louange, d’enseignement et nous dit qu’il est nécessaire d’inviter des personnes, d’aller chercher auprès des familles accueillies pour les baptêmes, les funérailles et aussi les personnes éloignées de l’Eglise, même non chrétiennes, de faire de la place pour tous.

 

N’ayons pas peur des défis, relevons-les avec l’Esprit-Saint

 

Notre curé nous conseille : « N’ayons pas peur des défis, relevons-les avec l’Esprit-Saint, tout doucement, n’ayons pas peur ! Puis il continue avec une série de remerciements : - à l’abbé Rose pour cette paroisse bien organisée, pour le boulot qu’il faisait ; « je lui suis reconnaissant de son accueil » - à l’abbé Levray pour son accueil et son aide – aux prêtres ainés auprès de qui on apprend – aux membre desEAP, des personnes qui bossent dans l’ombre – aux bénévoles qui font vivre la communauté au niveau des clochers – aux conjoints des bénévoles ; « Je prie pour vous, dit-il, pour l’esprit d’amour sous la conduite de Dieu ».

 

En mémoire des bénévoles qui nous ont quittés récemment, nous nous levons pour une minute de silence et le Père Flavien prévoit une messe pour recommander ces chers disparus.

 

Qu’est-ce qui nous attend pour les années à venir ? 

 

Il lance ensuite une question ouverte : « Qu’est-ce qui nous attend pour les années à venir ?  Il y aura des changements certes, mais pas sans vous ; soyons ouverts et accueillons l’Esprit Saint dans le changement ».

En concluion : « Essayons d’oser ; c’est important d’essayer de marcher ensemble ; devenir des frères et sœurs en tant que fils et filles de Dieu » puis, avant de nous séparer, nous avons reçu la bénédiction.

Article publié par Marie-Claude Aernouts - Délégué communication du Calaisis • Publié • 56 visites