Célébration de la Confirmation

Cette aventure de la confirmation nous entraîne sur les chemins de l'amour du Seigneur.

 

4 confirmands heureux 4 confirmands heureux   Du dernier rassemblement diocésain, vécu à Arras le 10/10 dernier, qui a vu le lancement du projet diocésain de catéchèse, beaucoup d’images et de phrases me sont restées en souvenirs.

Joignant le geste à la parole. Ecartant largement les bras, le père Théobald soulignait avec insistance que le projet diocésain de catéchèse ne peut s’épanouir sans notre capacité d’accueil et notre volonté à vivre la rencontre.

 

Alors, heureux de vous accueillir, Père évêque, au milieu de 2 paroisses voisines ici rassemblées. Celle de Notre Dame de Scarpe et celle qui vous reçoit St Vaast des vallées de Scarpe et Sensée.

Bienvenue :

-         au Père Vincent Blin : vicaire épiscopal, prêtre modérateur de la paroisse que nous accueillons ;

-         à notre nouveau doyen, le père Gérard Leprêtre, qui de la côte d’Opale a fait le chemin pour nous rejoindre et vivre en terre d’Artois.

-         à Vincent Salomé, ordonné diacre dimanche dernier en la cathédrale d’Arras, habitant Bellonn, il est venu en voisin d’un village cher au cœur de Clémence ;

-         au Père Vincent Grodzynski, venu d’un peu plus loin, proche de la famille de Thomas R ;

-         Aux familles et amis ;

-         à vous les jeunes et les enfants qui partagez au quotidien le dynamisme de Clémence, Thomas R, Quentin et Thomas D ;

-         à vous tous, ici rassemblés, vous vous faites proches, ainsi, de nos 4 jeunes confirmands ;

-         nous n’oublierons pas l’abbé Charles Larsen qui a accompagné toute votre préparation par une prière nourrie des échos de nos échanges. Il est avec nous.

 

Père Evêque, nous avons donc rendez-vous ce soir au point géographique culminant de notre paroisse à Monchy le Preux. Pouvons –nous y voir, peut être une invitation de l’ Esprit Saint à prendre de la hauteur, et qu’il renvoie à notre condition de grimpeur.

 

Avec Jean Raphaël et l’abbé Michel Louchart, nous souhaitons vous partager la joie apportée par l’accompagnement de cette équipe que je qualifierai par un doux euphémisme de « tonique ».

 

Puisque j’évoquais à l’instant les cimes, j’emprunterai volontiers le vocabulaire montagnard pour exprimer trop brièvement ce que nous avons vécu ensemble. L’image d’une cordée sur un versant de montagne me semble appropriée. Nous avançons ensemble, naturellement chacun, par sa compétence et son histoire, a une place originale dans l’organisation de l’escalade.

 

Ainsi de nos partages d’évangiles, chaque découverte était une étape vers la lumière des sommets. Et nous découvrant à mesure que le topo guide que nous avons entre les mains est un projet heureux pour ceux qui l’ouvrent et en vivent.

 

                                                                                              Patrick François

Article publié par marie-christine thuilot • Publié • 2744 visites