Récollection en doyenné

Ce lundi 17 juin à Marquise, 45 catéchistes et animatrices se sont retrouvés pour un temps de récollection en doyenné, entourés de Frédéric Duminy, doyen, et des abbés Jean Pierre Boutoille, Pierre Bizet et Jean Christophe Neveu.

 Ce lundi 17 juin à Marquise, 45 catéchistes et animatrices se sont retrouvés pour un temps de récollection  en doyenné, entourés de Frédéric Duminy, doyen, et des abbés Jean Pierre Boutoille, Pierre Bizet et Jean Christophe Neveu.

 

Bénédicte Bodart, responsable du service Diocésain de la catéchèse, anima une grande partie de cette journée.

 

  • Après un temps d’accueil chaleureux et convivial, une vidéo avec Mgr Dubost nous a permis d’entrer dans une réflexion sur la catéchèse, et  nous a rappelé comment faire résonner en nous la vie et l’enseignement du Christ, pour qu’on puisse à notre tour les faire résonner chez les autres.

 

Le but de la catéchèse est de nous mettre sur le chemin du Christ, à sa suite, et d’aboutir à une connaissance amoureuse du Christ qui fera changer notre vie. Pour être chrétien, il faut connaître le Christ et le suivre.

 

Le projet diocésain de catéchèse, promulgué le 10 octobre 2010 par Mgr Jaeger, rappelle le beau défi que le Christ nous donne à relever dans la société actuelle : «  Allez donc ! De toutes les nations, faites des disciples ».

 

Pour nourrir et vivre notre foi, nous avons besoin de méditer et partager la Parole de Dieu, et de célébrer les sacrements, en particulier l’eucharistie. Nous avons lu, observé, et même scruté le passage d’évangile dans Luc 9, 18-24 où Jésus pose la question : « Pour vous, qui suis-je ? » Puis en petits groupes nous nous sommes posé cette question : Qui est Jésus pour moi ? Quelles sont les personnes qui nous ont mis sur le chemin, à la suite du Christ ?

 

Qu’est ce qui nourrit ma foi en Jésus-Christ, Quels moyens me suis-je donnés, ou ai-je pris, pour y parvenir ?

La réponse à cette question a été partagée au cours de l’eucharistie qui a suivi, en fin de matinée.

Le pique-nique partagé ensemble a permis de continuer à faire connaissance.

 

  • Nous reprenons l’après midi en écoutant 2 personnes qui témoignent de leur rencontre avec le Christ : Krystelle, adulte, baptisée en avril 2006, et Caroline, 13 ans, qui vient de faire sa première communion.

Ensuite chacun a pu exprimer les questions qu’il se pose sur la catéchèse, auxquelles Bénédicte a essayé de répondre, nous renvoyant régulièrement au projet diocésain de catéchèse.

 

  • Puis nous avons regardé  et écouté la dernière partie de l’interview de Mgr Dubost, intitulée  « Les pistes concrètes », rappelant

-  que la communauté est le lieu vital, indispensable, et primordial pour la catéchèse. Communauté dynamique, évangélisatrice, qui écoute et partage la Parole de Dieu, qui vit des sacrements, qui aime prier et célébrer son Seigneur,

-       que le fondement de la catéchèse est la Parole de Dieu,

-      que la catéchèse a besoin de se référer aux saints qui nous disent qu’on peut toujours vivre l’Evangile aujourd’hui.

 

Si on veut évangéliser, il faut faire partie d’une communauté qui se situe elle-même dans une société, et parler au cœur des personnes ; il faut aussi essayer, à travers les mots de notre culture, de leur faire comprendre les mots de Celui qui est la Parole par excellence, cette Parole que nous attendons tous et qui exige toute notre attention : « Je vous aime, je ne vous appelle plus serviteurs, je vous appelle mes amis. » Si la catéchèse pouvait faire comprendre que nous sommes tous les amis de Dieu !

 

Mgr Dubost rappelle l’extraordinaire richesse de la catéchèse en France, catéchèse réfléchie, et bien pensée par les équipes de responsables !

 

Témoignage de Béatrice :

 

"Cette journée du 17 Juin était grise et pluvieuse mais dans mon cœur, il y avait le soleil et la joie de retrouver des catéchistes du secteur et d'ailleurs, des gens comme moi, qui veulent transmettre leur Foi autour d'eux.

Ces moments riches, en témoignages, en réflexions, en partages, sont bénéfiques pour les chrétiens, et surtout pour les catéchistes.

Le visionnage de l'interview du Père DUBOST a permis à chacun de puiser le nécessaire pour transmettre au mieux la Foi qui nous fait vivre.

J'ai retenu l'essentiel : la "nourriture". Cette nourriture de l'Evangile qui nous aide à transmettre et aussi à vivre en communauté avec tous les chrétiens.

Dans l'Evangile, Jésus se fait serviteur de la Bonne Nouvelle de Dieu Amour. Alors gardons cette parole en mémoire : "Faites des Disciples!"

 

A nous de suivre ce chemin! 

 

Grand merci à l’équipe qui a préparé cette journée ; elle fut pour tous enrichissante et vivifiante.                    Jeanne Marie

Article publié par Henriette de Lauriston - Pastorale Familiale • Publié • 609 visites

Thumbs
Thumbs (45.5 Ko)