Un Roi au milieu de nous !

Messe festive de la Sainte-Cécile

On pensait bien qu’ils ne pourraient plus nous étonner, qu’ils avaient atteint le niveau maximum de perfection… Et bien non ! Pour cette neuvième édition de la messe festive de Sainte Cécile, Harmonie et chorale nous ont encore épatés. Année après année avec quelques petits plus, on imagine toujours qu’ils ne pourront plus faire mieux, mais si !

Rien n’est laissé au hasard, il y en a pour les oreilles, pour les yeux et pour le cœur.

Un doux accompagnement musical pendant les lectures, des musiques et des chants tantôt joyeux, tantôt méditatifs, toujours cette incroyable complicité entre musiciens et choristes qui vivent cette rencontre annuelle avec une réelle joie communicative, et nous voilà embraqués pour un moment assez exceptionnel à la rencontre du Christ, car c’est bien lui qui nous rassemble en ce jour où les chrétiens fêtent le Christ Roi.

Pendant la préparation, lors d’échanges autour de la Parole, au sujet de l’Evangile du « bon et du mauvais larron »,  nous en étions venu à nous poser cette question : « Et si Jésus était descendu de la croix comme le préconise le mauvais larron ? »

Chacun imaginant sa propre version, nous sommes quand-même tombés d’accord sur le fait que le message du Christ a ceci d’exceptionnel qu’il se transmet depuis plus de 2000 ans et qu’il est toujours d’actualité.

Cet échange fut aussi à l’origine d’une réflexion qui a inspiré pour la décoration .

En effet, pour le régal des yeux, outre les écharpes aux couleurs de l’arc en ciel, chacun a pu admirer un ornement floral digne des plus grands décorateurs : une croix ornée de fleurs pour symboliser le Christ descendant de la croix pour nous rejoindre dans notre humanité, mais gardant toujours un lien avec le ciel.

Chef d’œuvre réalisé par Anne-Valérie admiré et ovationné par l’assistante aussi nombreuse qu’hétérogène constituée des adeptes de cette rencontre annuelle.

Encore une belle réussite, entre joie et méditation, un moment de pur bonheur qui pouvait se prolonger autour du verre de l’amitié proposé par l’harmonie, une occasion de remercier plus personnellement tous ceux qui s’investissent pour nous enchanter année après année, ainsi que Monsieur le Maire et quelques conseillers, sans oublier les fidèles, voire les inconditionnels de ce rassemblement.

Bravo et un grand merci à vous tous : membres de la chorale et de l’harmonie, ainsi qu’à l’abbé Jean-Claude Facon qui tient comme toujours son rôle avec bienveillance et affabilité.

Rendez-vous est pris pour l’an prochain avec le même enthousiasme et la même joie.

                                                                                                  Muriel VALET

Article publié par Damien Costeux • Publié • 526 visites