Le pape François, un homme de parole.

Le 8 mars, la grande salle de la Maison du Doyenné était pleine: près de 200 personnes s’étaient déplacées à l’invitation de l’abbé Xavier pour discuter du film «Le pape François, un homme de parole».

Le pape François, un homme de parole.

 

Le 8 mars, la grande salle de la Maison du Doyenné était pleine: près de 200 personnes s’étaient déplacées à l’invitation de l’abbé Xavier pour discuter du film «Le pape François, un homme de parole», un film réalisé par le cinéaste Wim Wenders en septembre 2018.

 

Le 13 mars 2013, Jorge Mario Bergoglio, un évêque argentin devient le 266ème pape. C’est le 1er pape originaire d’Amérique du Sud et le 1er pape jésuite.  C’est aussi le 1er pape à choisir le prénom de François d’Assise, un saint populaire qui a choisi de vivre pauvre parmi les pauvres, un saint proche de la nature et de toutes les créatures de la terre-mère.

 

Ce film n’est pas une biographie du pape. A travers une sélection remarquable d’images d’archives, Wim Wenders nous fait découvrir un homme juste, aimant, humble et plein d’humour ; un homme aussi qui sait parler avec simplicité aux gens de toutes conditions, les puissants et les exclus, les croyants quelle que soit leur confession et les incroyants. Et sa parole fait mouche, son message est universel.

 

Dans ce film, le pape aborde tous les sujets importants : la terre et l’environnement, la justice sociale et les inégalités, la mort, les migrations, la Shoah, la famille, le matérialisme et bien sûr la religion. Tout cela d’une façon très humaine, très humble et accessible à tous.

 

Ce film est une invitation à revisiter notre façon de vivre, de consommer, d’être présent au monde, de gérer notre argent. Si vous ne l’avez pas encore vu, dépêchez-vous de le faire, il est très facile de se procurer des copies.

 

Michel Thieuw. 

(Regard en marche N°573)

Article publié par Philippe Breviere - Sainte Famille en Bas Pays • Publié • 77 visites

Fermer