Procession de Saint Jean Baptiste à SACHIN

Procession de Saint Jean Baptiste à SACHIN, dans la Paoisse des Quatre Évangélistes du Ternois.

Procession de Saint Jean Baptiste à SACHIN.

 

À Sachin, ce dimanche 30 juin, commence par une belle messe en l'honneur de Saint Jean Baptiste avant la procession. Le soleil nous accompagne pour le parcours.

La tradition ne s'essouffle pas. Si les processions présentent aux yeux de certains un caractère désuet, il n'en demeure pas moins que la procession annuelle du village fait partie de l'histoire. Elle est en outre, pour beaucoup, une affirmation simple de la foi. Le Saint Sacrement porté par le prêtre sous le dais témoigne de la présence du Christ parmi nous.

DSC_0030 DSC_0030  Le cortège quitte l’église pour parcourir le village et rejoindre d’abord la chapelle St. Jean Baptiste,

Le trajet est balisé par des guirlandes multicolores fabriquées par des bénévoles.

Les chasseurs entourent la statue de St. Jean Baptiste en tirant sans cesse des salves d’honneur pendant le parcours.

Pendant la bénédiction, des enfants lancent vivement des pétales de roses. Puis le cortège s’en retourne en chantant. Nouvel arrêt à la chapelle de Notre Dame du Rosaire qui fut bâtie après la deuxième guerre mondiale par la famille GOURNAY. Elle se situe à l’angle de la rue du Rietz et de la Grand’ rue.

À présent les paroissiens se dirigent vers la chapelle de Sainte RITA en passant sous une arche garnie de fleurs. Cette chapelle fut construite en 1952 à l’instigation de Monsieur l’Abbé Etienne VINCENT, alors curé de la paroisse.

DSC_0054 DSC_0054  Après une adoration du Saint Sacrement, devant la statue de Ste. RITA, sortie pour ce jour de fête, la municipalité invite les paroissiens à un pot de l’amitié non loin de là.

Un grand merci aux bénévoles et à tous ceux qui, d’année en année, répondent présents pour porter les bannières, les statues, le dais, rendre les honneurs avec les fusils, décorer les vélos, etc. et respectent ainsi la tradition qui leur tient à cœur de sauvegarder.

Mais quelle ne fut pas leur surprise de s’apercevoir, que pendant un très court laps de temps, la statue de Saint Rita avait disparu de la chapelle ! ! !  On imagine la grande déception et le désarroi de ces bénévoles, du prêtre et l’indignation des paroissiens.

Aussi peut être qu’une prière à Saint Antoine de Padoue nous la fera retrouver ! !

 

Onésime MARIEN

 

 

Article publié par Onésime Marien - Les 4 Evangélistes du Ternois • Publié • 86 visites

Fermer