le Jeudi 10 mars 2016


Fauquembergues

Une réunion autour de Monsieur l’abbé Boucly, de l’abbé Clabaut et de l’abbé Alglave a rassemblé une vingtaine de personnes pour envisager l’avenir de nos paroisses.

Tous ensemble nous avons réfléchi sur ces deux questions :

- Comment être plus missionnaire ?

- Quels sont les moyens pour y arriver ?

Chacun a donné ses idées. En résumé nous pourrions dire qu’il faut que les gens sentent que derrière tout ce qu’on l’on fait il y a l’Evangile. Nous devons être des reflets de l’Amour du Christ.

Le pot de l’amitié a clôturé cette soirée.

Nicole Butaeye


 

 

 

En écho au synode Lille Arras Cambrai, la paroisse  Notre Dame du Haut Pays  s’est emparée  de la question de son avenir  ce 10 Mars à Fauquembergues.  

La question de l’avenir n’est pas simple. De nombreux participants le constataient : dans nos maisons et nos familles, la foi ne va plus de soi… On ne peut en rester à une logique de transmission de la foi… D’où la question : Comment faire ? Pour proposer un chemin qui nous semble important et bon pour nos proches ?

Dans un premier temps, il semblait intéressant d’enraciner cette question dans la prière et dans la Parole de Dieu. Comme évoqué dans les actes du synode, nous sommes invités à tourner les yeux vers le Christ (voir n° 1 à 3 des actes du synode). La mission, nous la recevons du Christ Jésus. Nous pouvons accueillir du Christ son style missionnaire, son Esprit, sa manière d’être et sa présence au monde.

L’Evangile qui ouvrait cette séquence était celui où le Christ est « saisi de pitié pour les foules parce qu’elle était comme des brebis sans berger » (Mt 9,35). « La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux »… et Jésus invite à prier et il envoie en mission les douze…

Le fondement de la mission, c’est cet envoi des disciples par le Christ. Christ nous envoie, nous aussi, pour que nous soyons témoins de son Evangile dans nos villages, dans nos maisons et nos familles…

Une vidéo a retracé les grands axes et propositions du synode LAC : La mission du Christ a été de se rendre proche, d’inviter à la communion avec Dieu son Père, de rendre participant chacun à cette œuvre de Dieu…

Les 4 axes du synode ont été présentés brièvement : Mission, proximité, communion et participation.

Ensuite, l’assemblée s’est déployée en carrefours où chacun pouvait donner ses idées pour la mission : comment partager cet élan missionnaire du Christ ? Concrètement comment faire ?

Voici un aperçu rapide des remontées des carrefours :

+ Accueillir les personnes telles qu’elles sont. L’écoute est primordiale pour rejoindre chacun. Même si nous sentons que la culture ambiante n’est plus marquée par l’Evangile, essayons de comprendre et d’accueillir.

+ Les chrétiens sont attendus, non pas avec des mots compliqués mais avec dans le fait de se rendre proches. Aujourd’hui, plus qu’hier, la dimension humaine est beaucoup plus importante que les grands mots. L’engagement des chrétiens dans des réalités sociales comme les restos du cœur, la maison de retraite … est signe. Comment présenter ces réalités ?

+ Continuer à favoriser la participation des enfants et des parents aux messes des familles. Le lien entre catéchèse et messe des familles nous semble porteur d’avenir.

+ Rendre participants les parents des enfants, les jeunes, aux célébrations comme par exemple la veillée de Noël à Renty… Faire participer un maximum de monde…

+ Soigner les célébrations où des personnes éloignées de l’Eglise participent comme par exemple les funérailles. A ces occasions, la question du sens se pose fortement. Respecter chacun dans ses convictions semble important, mais dire la foi et l’espérance chrétiennes semble tout aussi important.

+ Utiliser un vocabulaire simple, accessible à un maximum de monde…. Il faut reconnaître que notre vocabulaire est quelquefois compliqué… inciter de nouvelles personnes à participer peut simplifier les manières de faire et de dire…

A l’issue de cette assemblée, les idées s’échangeaient, se partageaient… Plusieurs personnes ont dit leur joie d’être appelées pour un service tel que la chorale, une équipe funérailles … et de participer à la vie de l’Eglise….

Et si l’avenir de nos paroisses passait par cet appel du Christ qui donne encore du souffle et qui résonne encore aujourd’hui ? … Appel à participer à cette joie de l’Evangile dont parle le Pape François…

 

Abbé Henri Alglave

 

 

Photos de Gérard Brebion



Fermer