Message depuis le Burkina Faso de l'Abbé Olivier

Chers fidèles de la Paroisse Sainte Famille

 

Je suis entrain de vous écrire et voilà que je reçois votre mail. J'espère que vous allez bien malgré les multiples adaptations ou changements qu'a engendré le coronavirus. Du fond du cœur je vous souhaite de joyeuses festivités pascales. Le monde entier a été confronté à covid 19. Nous devons vivre la solidarité les uns envers les autres, en portant cela dans la prière, en inventant d'autres manières de proximité, tout en respectant les consignes d'hygiène et de sécurité  Même si certains d'entre nous sont encore en bonne santé, nous sommes touchés également parce l'humanité est touchée.

 

Nous avons vécu le Carême et nous célébrons Pâques "autrement": confinés. "Tout est grâce." Partout on a senti des chrétiens attachés à leur foi. Des chrétiens qui cherchent à exprimer leur adhésion au Christ malgré une barrière rencontrée. Coronavirus vient comme une persécution dans tous les domaines de notre vie. Ce que la situation actuelle ne permet d'exprimer en communauté s'exprime personnellement et à travers cela l'esprit de communauté est retrouvé. Le chrétien est comme l'eau qui se fraye un autre passage lorsqu'elle rencontre un obstacle. 

 

Christ est ressuscité. Son "confinement" est fini. Attachons-nous à lui, afin qu'il nous découvre les voies de contournement pour que nous puissions nous en sortir dans notre vie quotidienne et dans l'expression de notre foi. Heureuse Pâques à tous et à toutes.

 

Père Olivier HIEN

Article publié par Paroisse Ste Famille Bas Pays • Publié • 394 visites