Noel de l'espérance

avec le groupe Solidarité-précarité

   

 

Célébration avec le groupe solidarité-précarité Lievin, Noel  
Célébration avec le groupe solidarité-précarité
Célébration avec le groupe solidarité-précarité
C’est désormais une tradition pour le Groupe Solidarité Précarité de notre paroisse d’organiser la célébration de Noël sous une forme ludique. Cette année, ce groupe accompagné par Pierre Coleau, diacre, a choisi de mettre en exergue la jeunesse et ses préoccupations du moment. La célébration a eu lieu le 11 décembre 2006 à 19h00 dans la Salle Chanzy à Liévin avec la participation de la Mission Ouvrière.

 

Pour le déroulement, un moment important de la célébration fut la « manifestation des étudiants » animée par Wilfrid et Jean-pierre. Elle mettait en scène la grande colère des jeunes contre le CNE et le CPE de récente mémoire. Mais parce que nous célébrions Noël, le CNE et le CPE ont eu une lecture différente. Ce coup-ci, les étudiants manifestaient en brandissant des pancartes sur lesquelles ont pouvait lire :

 

CNEC’est Noël Ensemble et CPECélébration Pleine d’Espérance

 

Le tour était joué car la soirée fut belle et très animée, ponctuée qu’elle fut de plusieurs témoignages de jeunes tels que Thomas, Sophie et Yohan. Cependant, les adultes n’ont pas été en reste car nous avons entendu les témoignages de Simone, Jacqueline et Françoise sur le secours catholique, le choix des métiers et la vie libre. Des chants, la crèche et un public nombreux, le décor était planté pour une célébration très réussie grâce à l’effort de tous.  

 

C’est le lieu de renouveler l’appel du Groupe Précarité Solidarité à tous les chrétiens pour réfléchir sur la place des jeunes dans l’Eglise et l’évangélisation du monde de la jeunesse. Tous les jeunes sont concernés et spécialement les lycéens, les étudiants et les jeunes professionnels.

 

Dans nos missions pastorales, les jeunes nous font part de leurs convictions et nous communiquent leurs propositions sur la base de thématiques spécifiques : la vocation, la vie spirituelle, la formation, l’engagement et l’évangélisation.

 

Une réflexion sur ces thèmes constituerait un départ pour un nouvel élan missionnaire. De la sorte la conjonction des initiatives prises par les jeunes eux-mêmes et les résultats de cette réflexion traduiraient concrètement la mobilisation de l’Eglise pour rejoindre les jeunes et corrélativement, les attentes de ceux-ci vis-à-vis de l’Eglise.

 

Les jeunes sont plongés dans un contexte de relativisme moral, d’individualisme du chacun pour soi, de matérialisme pratique, qui les écartent des processus traditionnels de transmission de la foi. A-t-on tiré toutes les conséquences pour la pastorale des jeunes, des conditions nouvelles dans lesquelles ceux-ci se trouvent aujourd’hui ? Ils se trouvent en général isolés et démunis face aux graves interrogations que la vie ne manque pas de leur poser : Quel avenir ? Comment se retrouver soi-même ? Sur quoi fonder son existence ?... Mais pour beaucoup, l’Evangile est encore d’actualité, même si tous n’affichent pas une claire appartenance à l’Eglise. Leurs qualités de cœur, leur enthousiasme, leur générosité... sont disponibles pour l’aventure de la foi et le service d’autrui. Pour une re-dynamisation de la Pastorale des Jeunes ! C’est aussi cela le Message de Noël.

 

Henriette ZADI

Animatrice laïque en pastorale

Doyenné de la Gohelle

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 3835 visites

Fermer