Mouvements et ministères ordonnés

Quel avenir pour les ministres ordonnés avec les mouvements?

 

 

Prêtres et laïcs Prêtres et laïcs  Nul n'ignore la baisse du nombre des ministres ordonnés (prêtres et diacres). Celle-ci touche bien sûr les mouvements d’Action catholique Au cours de ces dernières décennies, la fonction des prêtres a évolué. Les mouvements ont bénéficié de leur présence, qu’ils partageaient avec leurs responsabilités de paroisse. père Maurice Vieillard et son adjoint, Stéphane Leleu Délégués diocésains à l'apostolat des laïcs  
père Maurice Vieillard et son adjoint, Stéphane Leleu
père Maurice Vieillard et son adjoint, Stéphane Leleu
Les mouvements reconnaissent en eux la place importante d'adultes insérés localement, de personnes ressources, de témoins d'une histoire, jouissant d'une prise de recul et d'une capacité à interroger sur le sens des actions. Mais aucune de ces fonctions n'est spécifique à un ministre ordonné. Leur indispensable présence au sein des Mouvements tient aussi à d'autres aspects qu'il nous faut rechercher et réaffirmer.

Stephane Leleu AG Apostolat des laïcs  
Stephane Leleu
Stephane Leleu
 

 

L'Apostolat des Laïcs a proposé une enquête auprès des mouvements autour des formes de présence complémentaires des prêtres, diacres et laïcs en responsabilité d’accompagnement ou autres dans les mouvements. Cette réflexion est déjà menée depuis plusieurs années dans tel et tel mouvement. Leur réflexion n’est pas inutile, elle viendra compléter la documentation que notre évêque reçoit de la part des paroisses.

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 7133 visites

Fermer
Fiscalité et générosité
Comment je peux soutenir la mission de l'Église en réduisant mes impôts.
En savoir plus
sur les dons IR et ISF