Le mystère pascal et l’Eglise au cœur de la vie chrétienne

Edito N°15 - Eglise d'Arras

La responsabilité catéchétique des communautés chrétiennes en Pas-de-Calais comme ailleurs en France s’exerce tout autant à l’égard des enfants que des jeunes et des adultes : à l’occasion d’une demande de baptême, d’une inscription au caté, à l’occasion de dimanche : Parole en fête, lors d’une préparation au mariage, lors d’un décès. D’autres lieux de vie mériteraient toute notre attention.

 

Deux critères sont appelés à servir de points de repères pour notre action comme pour zn faire le bilan : la prise en compte du mystère pascal (Christ mort et ressuscité) et la dimension ecclésiale de la foi chrétienne. Il suffirait de regarder soixante ans en arrière, dans les manuels et les pratiques pour mesurer le chemin parcouru et les progrès déjà réalisés. Ils sont à  poursuivre.

 

A la lumière de ces deux repères, nous pouvons relire les orientations proposées par Mgr Jaeger et février 2000 et vérifier en quoi leur mise en œuvre s’inscrit dans la démarche catéchétique actuelle : le désir d’annoncer l’évangile, faire place au plus petit et au pauvre, rallier des jeunes pour aujourd’hui. Saurons-nous y exprimer le cœur de la foi, le mystère pascal ? Saurons-nous impulser une dynamique ecclésiale dans leur mise en œuvre ?

 

Une réflexion a été engagée concernant la préparation au mariage et l’initiation chrétienne. Dans la multiplicité des œuvres religieuses que le génie humain est capable d’inventer nous sommes appelés à revenir au cœur de la foi. Il est sans doute des chemins de traverse fort sympathiques qui réchauffent les cœurs ; acceptons cependant les paroles de saint Paul aux Corinthiens : Christ est mort… Christ est ressuscité, selon les Ecritures… Voilà ce que j’ai reçu, ce que je vous ai transmis et auquel vous restez attachés. Vous ne formez qu’un seul Corps...  C’est une invitation à relire et étudier 1Corinthiens, 11,17 à 15,11 inclus.

 

Emile Hennart


 

Relire les orientations de Mgr Jaeger :

 

Au moment où s’ouvre une nouvelle année pastorale, au cours de laquelle de nombreux changements structurels dans le diocèse seront étudiés, il vaut la peine de relire les orientations de Mgr Jaeger présentées le 11 février 2000. En les relisant, les animateurs en pastorale, prêtres et laïcs, et l’ensemble des baptisés pourront mesurer le chemin parcouru, dresser un bilan d’étape et prendre appui sur ce texte pour progresser dans l’annonce de l’Evangile, la célébration de l’amour de Dieu et le service des frères. Trois objectifs, quatre instruments, et quinze chantiers à ouvrir.

Fermer