Ne vivez pas ches vous comme avant

Parole en fête du 27 janvier 2008

Viens et suis-moi Pef 01 le 27 01 08  
Viens et suis-moi
Viens et suis-moi
“Ne vivez pas chez vous

comme avant !”

 

 
Dimanche 27 janvier 2008, il est 10 heures, chacun vient prendre place pour la rencontre.
Car c’est bien d’une rencontre qu’il s’agit. Une rencontre où l’on est accueilli avec le sourire, avec un café chaud, un temps pour se dire bonjour, pour prendre quelques nouvelles.


 
Cela se passe dans l’église Saint-Vaast à l’occasion de la dernière célébration “Parole en fête”. Rencontre avec le Christ à travers le visage de nos voisins connus ou non. Ce jour-là, après avoir écouté le témoignage d’une femme souffrant de la maladie, chacun est invité à écrire le nom d’une personne malade qu’il connaît. Ce geste si simple peut sembler anodin et pourtant il est l’essence même de notre rassemblement dominical où nous sommes invités à apporter notre vie et celle de ceux qui nous entourent. Ce jour-là, c’est la communauté toute entière qui a pu porter dans la prière ces prénoms d’hommes, de femmes et d’enfants qui souffrent dans leur corps. Ce jour-là, c’est Jésus qui nous redit : “J’étais malade et vous m’avez visité.”
 
La parole de Dieu nous parle !

Le partage de la parole qui a suivi a de nouveau permis à chacun d’ouvrir son cœur à la parole de Jésus : “Viens et suis-moi”. Comment alors repartir sans être transformé par cette parole qui vient nous bousculer, c’est tout le sens du chant final : “Ne partez pas chez vous, comme avant, ne vivez pas chez vous comme avant, changez vos cœurs, chassez vos peurs, vivez en hommes nouveaux”, tout un programme.

François Giezek

 extrait de Regard en Marche n°139

Article publié par Bruno Boulet - Notre Dame en Béthunois • Publié • 2578 visites