Voeux 2010 à Béthune

Voeux de la paroisse Notre Dame en Béthunois dans les salles rénovées de la rue d'aire, le samedi 30 janvier 2010

P1300312 Voeux paroisse 2010 élie Gallois doyen  
P1300312 Voeux paroisse 2010
P1300312 Voeux paroisse 2010

 

Nous ajuster au bon plaisir de Dieu
 
C’est dans une très belle salle rénovée de la rue d’Aire qu’ont eu lieu les vœux de la paroisse. «Il est des périodes où nous ressentons la nécessité de nous appuyer sur la parole de Dieu et la prière de l’Eglise pour accueillir la paix de Dieu dans notre vie personnelle, dans la vie de nos équipes, de nos paroisses ».
C’est par ces mots, suivis d’un texte de St Paul, que l’abbé Elie Gallois, nous a accueillis. «Il faut que les fardeaux de la vie ne nous empêchent pas, par la grâce de Dieu, d’accéder à la joie». «Ces vœux sont une occasion de se dire merci les uns aux autres, de s’accueillir dans nos différences, de découvrir la part de Jésus dans l’autre, nous devons nous accompagner les uns les autres avec beaucoup de patience et d’humilité ».
 
Le bilan de l’année 2009 fut présenté par un diaporama : il atteste d’une vitalité effective de notre paroisse mais ne doit pas cacher les difficultés évoquées par plusieurs personnes. Un constat : le nombre des enfants baptisés et catéchisés ne cesse de diminuer (40% de baptêmes en moins par rapport à 2002 et -20% par rapport à 2008). Les raisons sont diverses mais cela nous interpelle : Sommes-nous une Eglise qui donne envie, qui sait accueillir, écouter, qui se bat pour plus de justice, une Eglise qui sait être proche des blessés de la vie … Il ne s’agit pas de culpabiliser, au contraire réjouissons-nous de tous les signes de la présence de l’Esprit au cœur du Béthunois mais acceptons également, comme l’a dit notre doyen, de nous remettre en question pour nous ajuster au bon plaisir de Dieu.
 
Pour clôturer ces vœux, l’abbé Elie Gallois remit la médaille du mérite diocésain à Mademoiselle Simone Guédon qui a si longtemps tenu l’orgue de l’église St Vaast.
Madame Jeanne Delecroix devait aussi être mise à l’honneur mais elle était souffrante et ce sera fait ultérieurement.
François Giezek

extrait du journal Regard en marche n° 161 de Février 2010

Article publié par Bruno Boulet - Notre Dame en Béthunois • Publié • 1458 visites