Soirée sur les élections européennes du 26 mai 2019

le 26 mars à Saint Martin Boulogne

NOUS ET L’EUROPE

Elections_Europe 2019_26 mars_St Martin_3 Elections_Europe 2019_26 mars_St Martin_3  Les prochaines élections européennes auront lieu le dimanche 26 mai 2019.

Que savons-nous des enjeux de ces élections, des atouts de l’Europe, de ses faiblesses ?

 

À l’initiative des Mouvements d’Action Catholique : la Mission Ouvrière, l’ACI, le CMR, une Soirée-Débat était organisée à Saint-Martin les Boulogne le mardi 26 mars. Pour la circonstance, les organisateurs avaient invité Ignace Berten, un dominicain belge, spécialiste de l’Europe.

Même si le nombre des participants n’était pas à la mesure de l’enjeu, les débats furent d’une haute tenue. La soirée se divisait en plusieurs temps qui permettaient à chacun de s’exprimer, tout d’abord en petit groupe, puis d’une manière plus générale, le Père Berten venait ensuite donner un éclairage et répondre aux questions.

 

En première partie chacun devait répondre à la question : « Moi et l’Europe ? Quel lien entre l’Europe et la vie quotidienne ?».

Les réponses furent nombreuses et variées, depuis les quotas de pêche si importants pour notre économie à Boulogne, jusque les grands travaux financés par l’Europe, les échanges des personnes et des biens entre pays, la monnaie commune, l’Euro, Erasmus, la paix…

Une constante qui revenait souvent est le souhait d’arriver au plus vite à une Europe plus sociale où les personnes seraient mises en priorité devant les aspects économiques et financiers. Pourquoi pas un SMIC européen ? Un régime de sécurité et de justice sociale pour tous les Européens ?

Ignace Berten intervenait alors pour rappeler les champs de compétence de l’Europe.

Il est européen convaincu mais inquiet cependant. On ne sait plus où va l’Europe car le Conseil européen a pris le pouvoir et il a tendance à promouvoir une économie libérale. Il mentionne aussi la difficulté de faire une Europe à 28 où les Etats n’ont pas les mêmes orientations, l’Angleterre et les pays de l’Est étant davantage orientés sur les échanges  commerciaux. D’où un manque de solidarité entre les pays.

Les enjeux sont cependant multiples. L’Europe est une nécessité face à la mondialisation, face à la Chine, les USA. Il y a nécessité d’un impôt européen pour donner un plus grand poids. De même nécessité d’une défense crédible, face à la Russie par exemple. Les enjeux sont évidents pour créer une Europe plus sociale. De même, nécessité d’une politique écologique commune à tous les pays. Interrogé sur le choix des Anglais, Ignace Berten voit dans le Brexit autant de bien que de mal. Le Brexit aura au moins l’avantage de refroidir les désirs des populistes de quitter l’Europe.

 

En deuxième partie, qui fut plus courte faute de temps, chacun était appelé à donner un qualificatif à l’Europe : pour moi l’Europe c’est une chance, une lourdeur, une inconnue, une nécessité … ? Pour beaucoup comme pour le Père Berten, l’Europe apparait comme une nécessité face à l’Asie et aux États Unis de Trump. On regrette une Europe trop libérale face aux enjeux écologiques. À noter aussi un manque démocratique face aux lobbies, le danger du populisme prôné par certains partis, le risque du nationalisme. Un ensemble d’égoïsmes nationaux sont vus comme une lourdeur et un frein pour une Europe généreuse et bienfaisante. Une idée qui revient sans cesse est la nécessité de l’Europe comme gage de paix en sachant cependant que la guerre se fait ailleurs. On souligne aussi la chance pour les jeunes avec le projet Erasmus et la libre circulation entre les pays. Il est mentionné également le rôle important que devrait avoir l’Europe dans l’aide aux pays d’Afrique plutôt que d’un profit à leurs dépens.

 

La soirée s’est terminée par la lecture d’extraits du discours du pape François « Redonner une âme à l’Europe ». Un discours lui aussi plein d’espoir.

 

R.L.

Article publié par Apostolat des Laïcs • Publié • 129 visites

Fermer