Synthèse des 2 soirées élections : Morinie et Pays de la Lys

Mutualiser les forces, les idées et les compétences pour organiser deux soirées élections : l’une sur la Morinie et l’autre sur la Lys

 

Election Election  C’est près de 80 personnes qui se sont mobilisées fin mars pour « retrouver le sens du politique », comme le disent nos évêques, pour réfléchir à la place et à l’avenir de l’Homme dans le contexte électoral actuel et dans ce monde en difficulté et en souffrance (chômage, précarité, migrations forcées, pollution, insécurité...)

Le souhait des organisateurs (mouvements et paroisses) était de retrouver de l’espérance en découvrant des initiatives porteuse d’espoir de notre territoire :

  • Des responsables de la Communauté Emmaüs de St Omer et de Bruay témoignent de réalisations d’insertion (recyclage de matériaux, de vêtements …) et d’accueil de jeunes en particulier de migrants.
  • Un chef d’entreprise nous parle de l’intéressement des salariés, ce qui motive chacun à la bonne marche de l’entreprise. Il présente aussi sa volonté de travailler avec tous les partenaires économiques et politiques locaux, seul moyen de créer de l’activité et donc de l’emploi sur le territoire.
  • Un directeur d’établissement d’accueil de mineurs étrangers isolés présente son activité : accompagner le projet de vie du jeune. Cela passe par la scolarisation, l’apprentissage…. En vue de son intégration.
  • Une bénévole auprès des migrants nous parle de son engagement, des conditions de plus en plus précaires de l’accueil des personnes dans le camp… Et de leur force de vie, à toute épreuve…P1080372 - 2 P1080372 - 2  

Un temps de carrefour a permis aux uns et autres d’exprimer les défis prioritaires auxquels ils seront sensibles dans les propositions des candidats. Voici quelques défis partagés :

Emploi des jeunes et des moins jeunes comme vecteur de cohésion sociale et d’intégration ; relocalisation de la production locale pour recréer de l’emploi, en particulier en agriculture ; accès pour tous à l’habitat salubre ; réduction des effets de seuil, effets « couperets », dans les attributions d’allocations diverses ; retrouver le sens communautaire et le travail d’équipe (« seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ») ; mieux coordonner le social, le politique et l’économique.

Que notre pays reste ouvert, accueillant ; avancer, ne pas revenir en arrière sur ce qui a été construit ; avoir une grande attention aux handicapés ; prendre des décisions par rapport à l’écologie ; alléger les procédures administratives ; moraliser la vie politique, par exemple en luttant contre l’évasion fiscale…

 

P1080378 - 2 P1080378 - 2  Le mot de conclusion est inspiré du texte des évêques : «Nous vous invitons à prendre la parole, à échanger avec d’autres sur les enjeux de notre vie en société. Les vraies solutions viendront de cette écoute personnelle et collective des besoins profonds de l’homme. Et de l’engagement de tous ».

Au cours du verre de l’amitié, voici quelques expressions de participants, entendues ici ou là :

« C’est ce genre de rencontre qui nous aide à ne pas baisser les bras face à la tentation de découragement. »

« Des témoignages intéressants, porteurs d’avenir, important de faire connaitre ces expériences nouvelles et surtout de les analyser avec d’autres. Cela ouvre à des politiques qui ont du sens. »

« Une soirée qui vient nous redire notre rôle en tant que chrétiens de s’impliquer dans la vie en société. »

« Une soirée pour s’exprimer, donner son point de vue cela change de la parole des sondages, une parole authentique. Les mouvements sont utiles pour favoriser l’expression citoyenne. »

Nous voici donc encouragés à nous exprimer, à interpeler nos futurs députés sur ces nombreux défis et à nous engager…

 

Synthèse réalisée par Sabine Clermont 

Fermer
Fiscalité et générosité
Comment je peux soutenir la mission de l'Église en réduisant mes impôts.
En savoir plus
sur les dons IR et ISF