Triduum de CONTEVILLE à St. Benoît Joseph LABRE :

Triduum de CONTEVILLE à St. Benoît Joseph LABRE  dans la Paroisse des Quatre Evangélistes du Ternois

 

Triduum de CONTEVILLE à St. Benoît Joseph LABRE :

 

 

                       Qu’est-ce qu’un un triduum ? C’est une célébration chrétienne, du latin ’’très (trois) dies (jours) qui s’étale sur une période de trois jours pendant laquelle on prie.

Du mercredi 19 au vendredi 21 juillet 2017 la paroisse des Quatre Évangélistes a organisé ce triduum à Conteville, village où le saint Benoît a passé quelques années dans sa jeunesse.

 

                  Pendant cette période le Père Bruno NOVITSKI, Lazariste de la congrégation de la mission de Bondues fondée par St. Vincent de Paul, a fait la prédication.

IMG_0520 IMG_0520  

            Le thème du premier jour était « Avec Marie, rendons gloire à Dieu pour ses merveilles ». On commence par le chapelet entrecoupé par des chants à Marie et la lecture des Mystères lumineux : le baptême de Jésus, Les noces de Cana, l’annonce du Royaume de Dieu, la Transfiguration, et l’Institution de l’Eucharistie. A chaque dizaine de chapelet il y avait des intentions particulières. Nous les avons déposées à Marie et à St. Benoît Joseph Labre.

 

                           Pendant la messe le Père Bruno, nous a invité à dire merci à Dieu pour toutes les merveilles qu’il fait pour nous et à nous ouvrir à la miséricorde de Dieu. Il a parlé de l’amour pour son prochain, ne pas être simple spectateur mais de participer. Et de conclure par ces mots : Dieu nous appelle à la joie et au bonheur.

 

                       Le thème du deuxième jour : « Avec Saint Benoît, rendons grâce ». Il nous invite à recevoir le pain de vie avec l’adoration du Saint Sacrement et le chapelet de la Divine Miséricorde.

                 Dans son homélie le prédicateur nous appelle à réfléchir sur nous-mêmes. « Jésus reste présent à son peuple par l’Eucharistie. On a besoin de ce Dieu d’amour pour persévérer dans la vie, pour mieux aimer. Quand nous communions, nous saisissons Jésus, mort et ressuscité, livré à la merci des hommes, c’est le grand mystère de Pâques.  Si l’on vient à la messe, il faut que cela serve à quelque chose, un lien apostolique qui aide pour nous et pour le monde. Dieu à besoin de nous. Quand nous présentons le pain et le vin, c’est toute l’Église qui rend le Christ présent aux hommes. Sur l’autel nous y déposons toutes nos intentions, nos difficultés, nos joies, nos familles. On offre notre vie à Dieu lors de la messe »

.

                     Thème du troisième jour : « Avec St. Benoît Joseph Labre contemplons le CSC_9620 CSC_9620  Christ dans sa passion » Le chemin de croix se déroule face à des tableaux sur carton, reproduction du chemin de croix de l’église de Marest. Vient ensuite le dernier office. Dans son homélie le Père Lazariste Bruno nous fait découvrir l’amour que Jésus a pour nous.

« Mesurons l'amour que Jésus nous porte en donnant sa vie pour nous (sur la croix). Jésus nous aime infiniment et nous invite à aimer de la même façon. Cet amour doit se vivre quotidiennement, ce n'est pas simple. Jésus a manifesté l'amour de son père, en prenant du temps auprès de ceux qu’il rencontrait, surtout les blessés de la vie, les pécheurs. De cette façon, Dieu n'est pas seulement une idée, il est présent parmi nous. Nous contemplons aujourd'hui Jésus qui donne sa vie sur la croix. Il pose son regard sur nous, un regard plein de tendresse et d'amour. "Tu as du prix à mes yeux et je t'aime." (Isaïe) Jésus nous invite à partager cet amour autour de nous ».

 

                Il faut que ce triduum serve à quelque chose. et en profiter pour prendre une résolution de vie (mieux nous aimer, aller demander pardon …)

 

 

Anne-Claude D et Yvette M.   

 

 

 

  

Article publié par Onésime MARIEN • Publié • 23 visites