Échos de la soirée « Réfléchir ensemble aux enjeux des élections européennes »

Cette soirée est la proposition de la Vie associative en Eglise, le 22 mai à Aire sur la Lys

 

IMG_5510 IMG_5510  

 

La parole est donnée d’emblée aux participants, qui s’expriment sur ce que représente l’Europe (Union Européenne , UE) pour eux :

  •  L’Europe que nous aimons, c’est un espace de PAIX, d’ouverture, de rapprochement des peuples, la fin des frontières, ERASMUS : le dispositif de mobilité et de formation pour les étudiants, un espace commun, des paysages, des personnes, des lieux différents à découvrir sans frontière et une force d’unité dans la diversité.
  •  L’Europe qui nous agace, c’est celle des quotas, des interdictions, du libéralisme, de l’extrême droite, de la complexité, des contraintes administratives et du manque de visibilité de l’action de l’UE. Nous déplorons aussi le manque de démocratie participative et le faible engagement de certains élus.

 

 

L’association « la Maison de l’Europe » de Béthune, qui œuvre pour développer l’intérêt pour l’Union Européenne et ses habitants (cours de langues, déplacements à Bruxelles…) et son président Jean-Pierre Aupet, nous ont accompagnés dans cette rencontre : éclairage apporté sur la construction européenne, fonctionnement et rôle du Parlement, exemple pris de la mobilisation de l’Union Européenne dans la gestion de la crise du COVID (approvisionnement concerté en masques et en vaccins), alors que la santé est une compétence de chaque état.

Après un travail en carrefour sur un des quatre thèmes suivants : la défense, les migrations, l’emploi et la formation, le changement climatique, la mise en commun des groupes a permis quelques échanges et compléments apportés par M. Aupet.

 

Quelques expressions relevées :

  • Sur l’emploi et la formation, l’UE finance la formation pour l’insertion professionnelle et finance les échanges.
  • Sur le changement climatique : L’Europe est le levier indispensable pour la lutte contre le changement climatique, qui est global. Il existe un pacte vert qui engage l’Europe vers la neutralité carbone en 2050. Notre vote permettra une orientation claire à la politique environnementale qui prenne en compte ou pas sérieusement la question du réchauffement climatique. Certains partis politiques n’envisagent que des solutions techniques. Les changements à opérer sont beaucoup plus profonds que ce qui est réalisé aujourd’hui (en référence au « Changement de paradigme » du Pape François).

 

La question de l’influence des lobbies a été évoqué longuement.

 

En fin de rencontre, la parole a été laissée aux évêques européens : ils nous ont appelés à choisir les candidats qui soutiennent le projet européen : économie juste, solidarité, respect de la diversité (humaine, culturelle et écologique). Monseigneur Hérouard, vice-président de la COMECE (Commission des Episcopats de la Communauté européenne) explique : « Alors que l'Union européenne est considérée comme responsable de tous les maux de notre pays, nous (les évêques) avons voulu rappeler l'origine du projet européen, tandis que la guerre est à nos portes. Il est important que chaque citoyen, en votant, rappelle son soutien au projet européen et n'exprime pas seulement une mauvaise humeur ou des critiques.»

 

Pour terminer, chacun a pu emmener de la documentation tant sur le fonctionnement des institutions que sur les expressions des évêques et des mouvements afin d’éclairer sa conscience dans l’isoloir.

 

Encore un grand merci à l’équipe de la Vie associative en Eglise, son bureau et en particulier à Philippe et Joachim du CMR, Laurent des scouts de France, Véronique et Marc de l’ACI, pour l’organisation de cette soirée qui a réuni des personnes engagées de manière très diverse : anciens du MRJC, membres du groupe ALPHA, CMR, paroisse, ACO, END, prêtre, religieuse…

Quelle chance de pouvoir proposer en Eglise des temps d’échanges comme celui-là, dans le respect mutuel et l’écoute bienveillante !

 

La période électorale continue en France…Restons mobilisés et vigilants pour assurer à notre pays un avenir plus juste et toujours solidaire, selon les valeurs de l’Evangile !

Voici les encouragements de nos évêques provinciaux, en date du 10 juin 2024 : « Plus les temps sont troublés, plus nous avons besoin de sagesse, une sagesse politique ancrée courageusement dans la tradition humaniste, la fidélité au service du bien commun, l’attention aux plus petits, l’humilité de l’écoute et la solidarité universelle.

 

Le temps n’est plus où l’Eglise catholique donnait des consignes de vote en s’immisçant dans les consciences. Evêques de Lille, Arras et Cambrai, nous encourageons cependant les chrétiens et les personnes de bonne volonté à s’engager dans la société en regardant la figure du Christ et en appelant les lumières de l’Esprit Saint. »

 

                                                                                                                                                                                 Gardons courage et agissons ensemble pour le bien commun !

 

                                                                                                                                                                                             Pour l’équipe de préparation, Sabine Clermont

 

 

 

Article publié par Apostolat des Laïcs • Publié • 106 visites