Jubilé de platine pour les 70 ans de sacerdoce de l'abbé Raymond Pesez

Messe d'action de grâce en l'église Saint Christophe de Béthune

2022 06 03 - Jubile platine Raymond Pesez (32) 2022 06 03 - Jubile platine Raymond Pesez (32)  

l'abbé Raymond Pesez fête son jubilé de platine pour ses 70 ans de sacerdoce

1952 - 2022

 

26000 messes !

 

Dimanche 5 juin, jour de Pentecôte, de nombreuses personnes étaient réunies autour de l’abbé Raymond Pesez dans l’église St Christophe, joliment décorée pour la circonstance, pour fêter avec lui son jubilé de platine pour ses 70 ans de sacerdoce.

 

 « Merci mon Dieu de m’avoir accepté comme ton fils avec d’autres frères et sœurs dont une partie sont ici et merci pour le 6 juillet 1952 où tu m’as appelé au service des chrétiens en m’appelant au sacerdoce. Merci de m’avoir accompagné tout ce temps, en recevant, à chaque fois, beaucoup de joie de la part de la communauté des chrétiens comme aujourd’hui. Merci pour la vie d’enfant et le service que tu m’as confié ».

C’est par ces mots, que l’abbé Raymond s’est adressé à l’assemblée.

 

L’abbé Xavier a ensuite pris la parole :

« À Londres, il y a beaucoup de représentants pour fêter le jubilé de platine de la reine, mais ce n’est rien par rapport à toutes celles et ceux qui sont aujourd’hui autour de Raymond et nous sommes honorés de la présence de M. le Maire, Mme la Sénatrice, et Mme la Députée. Merci à chacun de vous, à toutes celles et ceux qui ont préparé cette célébration par les chants, la décoration, les magnifiques bougies et surtout merci à Dieu à travers Raymond. Que l’Esprit Saint nous accompagne, qu’il nous donne sa force pour que jour après jour nous puissions témoigner d’un Dieu qui aime.

    On a fait un calcul rapide... En ayant célébré la messe tous les jours, et parfois plusieurs fois par jour, il semble raisonnable d’affirmer que, depuis son ordination, notre frère Raymond a célébré au moins 26 000 messes ! Ce n’est pas la messe en tant que telle que nous aimons, mais Celui qui se rend présent à travers elle. À chaque consécration, le Christ vient au milieu de nous. Raymond l’a rencontré au moins 26 000 fois ! Sans compter tous les moments vécus avec Lui, en tête à tête, dans la prière et la méditation de l’Évangile ou du bréviaire. Personne ne s’est aventuré à calculer le nombre d’heures que notre frère a passé en compagnie de son Seigneur. D’autant plus que Raymond voit le visage du Christ en celui de chacun de ses frères et sœurs en humanité.

    Bref, depuis 70 ans, et même depuis 95 printemps, Raymond et le Christ, c’est une histoire d’amour, une complicité joyeuse, comme celle que l’on l’observe chez de vieux amis, ou des couples mariés depuis longtemps. Prêtre pour et dans le monde, Raymond ne s’est jamais désolidarisé de la condition humaine. Toujours, il a demandé à Dieu qu’en se convertissant lui-même, le monde, qu’il a toujours aimé, se convertisse lui aussi.

Aujourd’hui, Raymond, ton corps et ta santé sont bien fragiles, mais dans la faiblesse tu nous révèles une force : celle de l’Esprit Saint. Grâce à Lui, tu nous montres combien il nous faut sans cesse abandonner l’idolâtrie de la perfection, pour nous consacrer à la recherche de la sainteté.

    En ce jour de la Pentecôte, Dieu envoie son Esprit sur les Apôtres. Des langues de feu descendent sur les Douze et Marie, rassemblés au Cénacle. C’est la naissance de l’Église missionnaire. En ce jour anniversaire, les langues de feu prennent la forme de ces flammes de bougie. Tous nous recevons les dons du Saint-Esprit afin de rendre ce monde meilleur. Tous nous recevons la mission de transformer notre environnement en lui apportant la paix et la joie de Dieu ».

Merci Seigneur pour tout le chemin parcouru avec Raymond.

extrait du journal Regard en marche du mois de septembre 2022

Propos recueillis par François GIEZEK

Article publié par Bruno Boulet - Notre Dame en Béthunois • Publié • 282 visites