Origine et tradition des crèches de Noël

Origine et tradition des crèches de Noël,et expositions dans les différentes églises locales dans la Paroisse des Quatre Evangélistes du Ternois

 

D’où vient la tradition de la crèche de Noël ?

 

Son Origine :

 

Creches 016-1 Creches 016-1        Le mot "crèche" désigne, à l'origine, une mangeoire pour animaux (cripia en latin). Selon l'évangile de Luc, Marie aurait déposé l'enfant Jésus dans la mangeoire de la grotte aménagée en étable (comme il en existait alors beaucoup en Palestine), où Joseph et son épouse avaient trouvé refuge, à Bethléem. Par extension, le mot crèche désigne le site tout entier.

 

        La crèche de Noël est traditionnellement attribuée à Saint François d'Assise (1181-1226). Ce dernier aurait créé la première crèche en 1223, dans son église de Grecchio et aurait fait tenir les rôles des personnages de la Nativité (l'enfant Jésus, Joseph, la Vierge Marie, les Rois Mages, les bergers,Celebration Cate a VALHUON 033-1 Celebration Cate a VALHUON 033-1   les paysans) par des habitants du village. Petit à petit, la coutume s'est répandue, sous l'influence des prédicateurs franciscains, surtout en Provence et en Italie.

 

        On aurait progressivement remplacé les personnes vivantes par des figurines en bois, en  cire, en terre cuite, en porcelaine ou encore en plâtre. Les premières crèches proches de celles que nous connaissons ne sont apparues que vers le XVIe siècle, dans les églises, notamment à Prague grâce aux  Jésuites.

 

La crèche familiale

Creches 002-1 Creches 002-1          Au XVIIe siècle serait née la crèche familiale. Elle se serait répandue au siècle suivant, notamment chez les aristocrates de Naples en Italie. En France, la Révolution interdit de présenter en public des scènes religieuses dont les crèches publiques, ce qui favorise le développement des crèches familiales dans les maisons. C'est alors que se développe la crèche provençale, plus rustique et moins raffinée que la napolitaine. Depuis, la tradition est restée, s'adaptant aux coutumes nationales et régionales.

 

         Ainsi, en Provence, sont ajoutés des santons (« Santoun »petits saints en provençal) figurines façonnées au départ avec de la mie de pain et du sel, peintes à l’huile et vernies, mais actuellement réalisées en terre d’argile cuite. Ils illustrent les métiers traditionnels de la région  et des habitants du village se rendant à la crèche. Les crèches polonaises comportent deux étages permettant de représenter à la fois les personnages de la Nativité et les héros nationaux.

 

Creches 020-1 Creches 020-1            Installer la crèche familiale est avant tout un plaisir familial avec la participation des enfants et des petits-enfants. On lui réserve toujours une place de choix dans la maison. Pour les catholiques, la crèche est un moyen de vivre le sens de la naissance de Jésus. Elle montre que Dieu a pris notre condition humaine : comment le Fils de Dieu est né, pauvre parmi les pauvres.

 

La crèche de Noël : une occasion de passer dans une église pour la contempler et se recueillir, mais aussi de prier en famille. Dans notre paroisse, le dimanche 27 Décembre, des paroissiens de 8 clochers ont présenté et commenté la crèche de leur village. Elles étaient différentes mais toutes mises en valeur avec beaucoup de talent.

 

 

Creches 010-1 Creches 010-1  Creches 025-1 Creches 025-1  

 

 

 

 

 

 

 

 

Creches 029-1 Creches 029-1  Envoi des funerailles 005-1 Envoi des funerailles 005-1  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sauriez-vous les reconnaître ?     (Réponses ci-dessous)

 

Les Communicants de la Paroisse

Article publié par Onésime Marien - Les 4 Evangélistes du Ternois • Publié • 2880 visites