Disparition de Hugues Poteau

Un ami nous a quittés

 

Hugues Poteau Hugues Poteau  Quand un ami de prières nous quitte

Le 25 février dernier Hugues Poteaux nous quittait. Son départ rapide a surpris les siens et tous ses amis.

Quelle coïncidence ! Cette année la fête des « Hugues » se célébrait le dimanche des Rameaux

Que de fois, à la fin des célébrations de Funérailles, Hugues s’est servi de ces rameaux de buis pour bénir le corps de ceux qui nous quittaient, ce geste de bénédiction qu’il a accompli dans nos diverses communautés pendant de très longues années.

Geste de bénédiction, mais aussi Parole de bénédiction, si bénir veut dire « dire du bien »c’est ce que faisait Hugues en préparant les célébrations avec les familles. Il écoutait beaucoup pour mettre en valeur la vie de celui qui nous quittait, pour en souligner le maximum de bien, il nous aidait à remercier celui que nous accompagnions, et surtout par le geste de l’eau, il voulait nous convaincre que le courant de la vie coulait encore.

Les nombreuses familles qu’il a rencontrées lors des funérailles, se souviennent de son écoute, de sa délicatesse, du respect de leurs suggestions et de leurs convictions. Ce que beaucoup ne savaient pas, c’est qu’il sortait de ces célébrations toujours ébranlé, souvent écrasé.

Que de fois il m’a dit: « C’était dur, c’est lourd, ce n’est pas facile ! »

S’il se présentait, lui si grand, si fort penché sur le pupitre, c’est parce qu’il prenait sur ses épaules une partie de la peine, un morceau du fardeau qui écrasait la famille et les amis du défunt.

Le jour de ses propres funérailles, des centaines de personnes sont venues lui rendre hommage et le remercier

Notre communauté, à travers « Regard » se devait de remercier son épouse Gisèle, ses enfants et petits enfants de nous avoir prêté Hugues pour assurer nos célébrations.

De là-haut, Hugues continue à « Dire du Bien de nous » et à nous bénir.

F.Carles
Mars 2007

Article publié par Elisabeth SOUILLART • Publié • 2074 visites