EHPAD de Gonnehem

Constitution d'une équipe d'aumônerie

 

Une équipe d’aumônerie à l’EHPAD de Gonnehem

 

 

 

Equipe d'aumônerie EHPAD de gonnehem  
Equipe d'aumônerie
Equipe d'aumônerie

 

 

Le mercredi 19 juin à Chocques se sont réunies quelques personnes intéressées sous la houlette de Jean Claude Dessinges qui avait invité pour l’occasion l’abbé Hubert Renard, responsable de la pastorale de la santé pour le diocèse et Laurence Dereveaux déléguée pastorale santé sur le secteur de Béthune.

 

Parmi les personnes intéressées étaient présentes :

-Christine et Jean-Michel Cardon d’Annezin, Christine Goyez de Gonnehem, Sylvie Herchin et Béatrice Henry de Vendin et s’était excusé Jean Marie Leclercq d’Annezin qui souhaite faire partie de l’équipe.

 

Pourquoi une équipe d’aumônerie à l’EHPAD ? 

La population française vieillit, ce n’est pas un « scoop », mais il faut savoir qu’en 5 ans, le nombre  d’établissements pour personnes âgées dépendantes a doublé, à l’inverse des foyers logements pour personnes valides dont le nombre est resté stable.

 

Ces personnes âgées qui rejoignent une EHPAD passent par 3 étapes :

-Le passage de leur maison à la maison de retraite est souvent vécu comme un traumatisme.

-Ensuite, il faut qu’elles apprennent à vivre avec leurs forces et leur santé qui déclinent.

-Enfin, il y a la fin de vie….

Alors, la grande question  est de les  accompagner au mieux, croyants ou non dans ces moments difficiles.

 

Qu’est ce qu’une équipe d’aumônerie ?

 

L’Equipe d’aumônerie permet aux personnes âgées qui le souhaitent, de vivre en église jusqu’au bout.

Elle accueille, visite et écoute les personnes âgées et  les aide à se rencontrer, échanger, vivre, et quand c’est possible, croire et  faire Eglise avec des célébrations et/ou des temps de prière, en partenariat avec les personnes âgées bien évidemment mais aussi avec les familles, le personnel et le directeur de l’établissement.

 

Il convient donc de mettre au clair les droits et les devoirs de chacun à l’aide d’une convention qui sera approuvée et signée par le chef d’établissement.

 

Cela demande de vraies compétences d’où la nécessité d’une petite formation pour :

 

-Connaître les personnes âgées et leur comportement aux diverses étapes de la vie en maison de retraite

-Apprendre l’écoute et l’accompagnement dans la durée

-Progresser dans le partage de la foi, la prière et la préparation aux sacrements.

-Il y a aussi le devoir de réserve et le fait que l’équipe n’a pas à faire de prosélytisme et visite tout le monde pour peu que les personnes le souhaitent sans distinction de religion.

 

Sans oublier que l’équipe est le 1er lieu de formation dans le partage des expériences vécues et en cherchant ensemble comment se comporter dans les situations difficiles.

 

Cette équipe est placée sous l’égide de l’évêque sous la responsabilité d’un référent auprès du directeur de l’établissement.

Elle est nommée pour 3ans renouvelables.

 

Pour terminer, n’oublions pas, comme le rappellent les évêques de France que l’attitude d’une société envers ses membres les plus âgés est un signe de son degré de civilisation.

Alors soyons civilisés et pensons à nos vieilles personnes dans les maisons de retraite car, comme vous avez pu le constater au début de cet article : « La moisson est abondante mais les ouvriers peu nombreux ».

 

Et  Mathieu, dans l’Evangile, nous dit aussi (presque) :

«Venez les bénis de mon père : j’étais vieux, seul et dépendant et vous m’avez visité»

Ce sera le mot de la fin, Mathieu lui-même en appelle aux bonnes volontés alors si vous avez un peu de temps à nous consacrer, n’hésitez pas à contacter l’abbé Jean Claude Dessinges au 03/21/65/91/31.

 

Béatrice Henry

 

Article publié par Saint Eloi en Béthunois • Publié • 2894 visites