L'Equipe d'Animation de la Paroisse se renouvelle

Paroisse Ste Thérèse en Liévinois

En septembre dernier, j'interrogeais les paroissiens : « Qui verriez-vous pour rejoindre l'EAP ? » De très nombreuses réponses me sont remontées. Merci à tous ceux qui ont pris le temps d'y réfléchir. À partir de vos indications, et en lien avec l'EAP, j’ai appelé deux personnes qui ont répondu favorablement.

Ils viennent en remplacement de Jacques DEBLOCK et Claudine CHAUDY, qui passent le relais après 10 ans de service. C'est l'occasion pour eux de faire une relecture de ces années d'engagement dans l'EAP :

 

Claudine : « Tout commença avec la visite de l'abbé Jean-Marie Hubert un après-midi. Il me demanda alors de faire partie de l'EAP. Je faisais déjà partie d'une équipe de liturgie et de catéchistes. Alors je me suis dit : pourquoi pas ? Avec quelques paroissiens, nous nous sommes rendus avec notre bannière à l'inauguration des paroisses nouvelles, à la cathédrale d'Arras, en 2004. Mon fils Éric m'accompagnait. Bien d'autres rencontres importantes eurent lieu : des temps-forts, des récollections, des assemblées générales, la venue des reliques de sainte Thérèse. L'idée la plus forte qui nous animait : le vivre ensemble ! D'abord par le rapprochement des différents clochers, mais aussi l'inter-religieux commencé avec le 30e anniversaire de la catastrophe de Saint-Amé, les prières avec les protestants... Nous avons travaillé à cela, tout en essayant de prendre du temps pour approfondir notre foi, en allant par exemple passer une journée dans un monastère. Je quitte l'EAP, mais je continue les autres activités au service de la paroisse, dont le grand défi d'aujourd'hui : savoir écouter les jeunes pour qu'ils y trouvent une place ! »

 

Comment ne pas remercier Claudine pour sa discrète, mais efficace présence, toujours fidèle au poste malgré les aléas de l'existence ? Jacques était l'animateur de l'EAP. Lui aussi nous livre ses impressions au moment d'arrêter cette mission :

 

Jacques : « Au début, c’était la formation, et ma conversion au fur et à mesure. Puis des moments de vie d’équipe sont arrivés autour de projets paroissiaux, notamment la venue des reliques de sainte Thérèse : préparation, invitations à lancer, partage des tâches pour animer les journées autour des reliques, ce qui demandait un travail avec de nombreux animateurs.

Entre ces moments forts, avec notre curé et en équipe, ma tâche a été de veiller au bon fonctionnement de la paroisse et de m’engager dans diverses actions : l’accueil à la permanence, la maintenance technique des locaux paroissiaux, le lien avec la Mairie pour l’entretien ou l’aménagement des églises, le lien avec les mouvements, la liturgie, la communication et la kermesse. En tant qu’animateur, je me suis investi à faire le lien entre les acteurs de la paroisse, assurer la logistique des réunions d’EAP et du suivi. 10 ans d’EAP ! C’est court tant c’était riche et intéressant ! »

 

Au nom de tous, Jacques, un grand merci à toi aussi. Nous comptons encore sur ton aide si précieuse !

 

Après discernement, j'ai donc appelé Audrey DUPONT et Charles BOCA.

 

Pourtant, Charles habite Ablain St Nazaire : « Un de mes lieux de vie maintenant c’est Liévin par l’engagement que j’ai pris il y a 4 ans à rejoindre l’équipe du Secours Catholique. » Il entre dans cette mission avec des idées : « La paroisse dans sa forme actuelle ne répond plus aux besoins de ses membres notamment en formation, ressourcement et partage autour de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ. » Cette conviction, Charles l'a développé dans son engagement depuis 2007 comme « associé » à la congrégation des Filles du Saint Esprit, fondée en Bretagne au 18e s. par Marie Balavenne et Renée Burel, pour aller à la rencontre des plus démunis. Au-delà d'une dimension géographique, et dans la dynamique du Synode provincial sur l'avenir des paroisses, Charles imagine la paroisse comme une « communion de communautés de vie », et il souhaite rejoindre cet « à-venir » à construire ensemble.

 

Quant à Audrey, c'est par un grand élan du cœur et un large sourire qu'elle répond : « J’ai été très touchée par cet appel. Une joie ineffable s’en est suivie, ce qui ne me laissa aucun doute. Merci de tout cœur pour la confiance portée. Une belle aventure commence dans une équipe dynamique animée par la fraternité, l’Amour et l’ouverture aux autres. » Sa devise : « Aller là où le Seigneur nous conduit, tout simplement ». C'est en s'y référant qu'elle conclut : « et pour la paroisse qui m’est chère, alors… oui ! »

 

Merci à tous les deux d'oser l'aventure !

 

Abbé Vincent Blin

Article publié par Audrey DUPONT • Publié • 1117 visites