Notre Patrimoine: Eglise de PRESSY

Dans l'actualité sur notre patrimoine: l'Eglise de PRESSY dans la Paroisse des Quatre Evangélistes du Ternois.

Église Saint Martin de PRESSY

 

Son origine :

 

IMG_7609 IMG_7609  

 

          Cette église domine le cœur du village. Elle jouxte le  cimetière. Sous le vocable ‘’ Église saint Martin’’, elle fut toujours « Secours » (dépendante) de la paroisse de Sachin.

           Elle était attachée  au doyenné d’Auchy-au-bois, diocèse de  Boulogne.

           Au XVIIIème siècle,  la collation (Bénéfice ecclésiastique qui permet aux titulaires de charges d’Église de vivre et d’agir) parvenait  à l’abbé de Saint Bertin pour  la plus grosse partie de la dîme, les prieurs de St. André-au-Bois et de St. Pris-les-Béthune, le seigneur et le sieur Wallart se partageaient le reste.

 

Son architecture :

 

               En 1569, l’église était bâtie sur une demi-mesure. En 1725, elle se trouvait en très mauvais état, faute d’entretien. La communauté paroissiale ne pouvait pas subvenir aux travaux. La moitié de l’édifice n’avait plus de toiture. Elle fut vendue avec son clocher à un habitant du village à la suite de la Révolution française. En 1863 elle est partiellement reconstruite dans un style néogothique, avec un clocher surmonté d’une flèche en bois.

 

             D’après une note de M. le Chanoine Parenty, l’ancienne église de Pressy ’’ paraissait avoir eu  autrefois la forme d’une croix, dont les bras auraient été démolis car on voyait encore les arcades ogivales’’

.

Son intérieur :

 

Coq de Pressy 023 Coq de Pressy 023  

              Les voûtes sont en pierres blanches ou en plâtre. Quatre clés de voûte armoriées sont polychromées.

 
  1. La première représente Saint Martin, patron de l’église.              
  2. La deuxième est partagée en deux parties. Elles semblent représenter les financeurs de la reconstruction 
  3. La troisième : Une couronne dorée, une mitre et une crosse d’Évêque derrière un écu barré avec une ancre marine (diocèse de Boulogne) et une étoile en souvenir de François Joseph de Partz de Pressy.                                                                  
  4. La quatrième : même symbolique mais avec un lion sur l’écu en l’honneur de l’Évêque d’Arras.

                Le chœur est éclairé par deux vitraux relativement récents, représentant Sainte Barbe, patronne des mineurs et Saint Eloi, patron des agriculteurs.

 

La cloche :

 

          La cloche date du XVIème siècle. Selon monsieur le Maire ‘’elle serait d’un poids  de 220 kg et chargée d’histoire notamment grâce à son inscription : LAN XVC LIV REGNIER BLONDEL ….’’

 

Sa récente restauration:

Coq de Pressy 001 Coq de Pressy 001  

 

              En 2013, un échafaudage a été dressé devant la façade afin de réparer le clocher abimé. Il a fallu reposer  la cloche sur un nouveau support et remettre un nouveau coq en cuivre. Une deuxième tranche de travaux est prévue  suite à l’effritement du mur de la façade qui est dangereux. Le porche d’entrée sera rénové  avec  la réparation des cintres en pierres.

 

 

Les Communiquant(e)s de la Paroisse

 

 

 

 

 

Article publié par Onésime Marien - Les 4 Evangélistes du Ternois • Publié • 1159 visites