Retour sur l'Assemblée des Mouvements, Groupes et Fraternités

samedi 9 décembre 2023 à Blangy sur Ternoise

AL_Assemblee MGF_2023-12-09 Blangy_invit corrigee AL_Assemblee MGF_2023-12-09 Blangy_invit corrigee  

« Vivre un chemin de réconciliation avec le monde qui nous entoure », inspiré de Laudate Deum, 69

 

C’est la thématique de l’assemblée des mouvements, groupes, fraternités et associations qui s’est tenue le samedi 9 décembre à l’abbaye de Blangy sur Ternoise. Blangy, lieu engagé à la fois dans l’accueil des personnes et des groupes et dans la démarche « Eglise Verte ».

Une trentaine de participants se sont retrouvés, invités par l’Apostolat des Laïcs, pour créer et renforcer les liens entre eux et, avec l’aide de Stéphane Leleu, pour entendre les appels de notre pape à la conversion écologique, tant personnelle qu’en communauté, et pour réfléchir ensemble à la manière d’y répondre davantage.

Selon la pédagogie du VOIR, JUGER, AGIR, nous avons commencé par observer le monde de notre époque : l’accélération du temps, le corps, notre corps à accepter tel qu’il est, ou … à transformer …, les manipulations génétiques. Et comment Dieu est présent à ce monde à la fois matérialiste, technologique, mondialisé, mais aussi en recherche spirituelle, et dans lequel les appartenances sont multiples.

Pour JUGER, Stéphane a relevé le challenge de présenter les 3 textes du pape : Laudato Si’, Fratelli Tutti et Laudate Deum. Ces écrits sont ancrés dans la tradition biblique et théologique en dialogue avec la philosophie et les sciences humaines, tout en étant solidement incarnés dans le concret de la réalité du monde.

Ensuite, nous étions invités à en exprimer les mots essentiels : DIALOGUE : sans dialogue intergénérationnel, interreligieux, interculturel … avec Dieu, l’homme se meurt. LIE : Tout est lié, personne ne se sauve tout seul ! UNIVERSEL : Rêver ensemble avec audace pour un but universel ! COMMUN : des avis divergents qui nécessitent des décisions convergentes. CONSCIENCE : prendre conscience de notre maison commune commence par le regard. UN SUFFIT « il suffit d’un être humain bon pour qu’il y ait de l’espérance ». GRATITUDE : choisir la reconnaissance généreuse, rendre grâce pour notre communion universelle. Agir et être signe. Les pauvres sont le trésor de l’Eglise.

 

Pourquoi une conversion écologique ?

« Les chrétiens ont donc besoin d’une conversion écologique, qui implique de laisser jaillir toutes les conséquences de leur rencontre avec Jésus-Christ sur les relations avec le monde qui les entoure. Vivre la vocation de protecteurs de l’œuvre de Dieu est une part essentielle d’une existence vertueuse ; cela n’est pas quelque chose d’optionnel ni un aspect secondaire dans l’expérience chrétienne. » LS 217

 

L’eucharistie partagée avec la communauté nous a redonné des forces pour avancer sur ce chemin de conversion et la convivialité du repas nous a réchauffé le cœur !

 

Pour AGIR, des témoins nous ont partagé leur conversion écologique, leurs engagements au Resto du cœur, à l’Association des sans-abris, à Extinction rébellion, au Secours Catholique et aux Équipes du Rosaire, à la Pierre d’Angle.

Enfin, nous nous sommes retrouvés sur la place de St Pol sur Ternoise pour participer à un cercle du silence, montrant la vigilance des chrétiens dans les négociations de la COP 28.

Un grand merci à tous d’avoir contribué à la réussite de cette journée !

Article publié par Apostolat des Laïcs • Publié • 274 visites