Soeur Bernadette Thérèse du Carmel de Fouquières

nous a quittés

 

 

"JESUS, VIENS ME CHERCHER"

 

Ce furent ses dernières paroles...

 

 

En ces temps troublés pour notre Eglise, cette preuve de foi et d'amour jusqu'au bout d'une vie consacrée à Dieu m'ont bouleversée et touchée au plus profond de mon coeur.

 

 

 

Et c'est certainement l'Esprit qui m'a inspirée la modeste poésie que j'ai concoctée ci-dessous :

 

 

 

Nadou 2JPG Nadou 2JPG  A  DIEU NADOU,

 

(alias sœur Bernadette Thérèse de l’Immaculée)

 

 

C’était votre petit nom Nadou,

Pour vous distinguer de sœur Bernadette qui avait le même nom que vous.

Je vous aimais beaucoup.

 

Je revoyais  ma maman, une autre Bernadette, à travers vous.

Elle était votre amie et vous vous aimiez aussi beaucoup.

Lors d’une expo-vente,  quand j’étais petite vous m’avez fait un bisou.

 

Bien des années plus tard, lors d’une autre expo-vente, vent debout,

Vous vous cachiez de vos sœurs un peu partout,

Car, bien que malade, vous ne vouliez pas rater ce rendez-vous.

 

Et moi, j’aimais vous faire un petit coucou

A chaque fois que je le pouvais, je me mettais à genoux

C’était notre moment à nous.

 

Vos dernières paroles furent pour votre époux :

« Jésus, viens me chercher », un amour jusqu’au bout….

Merci pour cet ultime témoignage de foi si touchant ma chère Nadou.

 

 

Béatrice Henry

 

 

 

 

Veuillez trouver ci-dessous le faire-part de décès de notre soeur Bernadette Thérèse de l'Immaculée;

Article publié par Saint Eloi en Béthunois • Publié • 310 visites