Confirmation à Brebières :

Présence de Dieu, Père Evêque, Père Eloi, Esprit Saint, Dons, Eglise, Baptême, Eucharistie, Foi, Joie, Emotion, Moment fort, Famille, tout était au rendez-vous pour un beau jour de Fêtes !

Quel bonheur de cheminer depuis un an avec Anaïs, Céline, Clémence, Clément, Laurine et Noémie, six jeunes de la paroisse, et Sœur Françoise ! Quelle joie de recevoir avec eux, par notre Evêque Monseigneur Jean-Paul Jeager, ce sacrement de confirmation le dimanche 28 octobre 2018 à Brebières, entourés de notre belle famille chrétienne !

Je crois en ces jeunes qui osent s’engager en devenant missionnaires. Je leur laisse la parole ainsi qu’aux adultes, parents et marraines, qui ont accepté de témoigner de ce qu’ils ont vécu !

Sylvie

 

Je partage la joie et l’émotion de chacun pour ces beaux moments vécus à la confirmation. Le Seigneur a bien voulu se servir de Sylvie, de moi, d’autres chrétiens pour accompagner cette équipe de jeunes et faire en sorte qu’ils vivent une relation avec Jésus.

Cette équipe se réunit régulièrement depuis plusieurs années, toujours dans la joie de la rencontre, du partage de leur vie, de la découverte et de l’écoute de la Parole de Dieu, de la prière. Je suis témoin de leur croissance en humanité et dans la foi, il faut du temps pour devenir des Chrétiens bien vivants !

Oui, l’Esprit d’Amour du Seigneur nous devance dans les cœurs. Souvent, ces jeunes m’émerveillent par leur ouverture de cœur, leur générosité, leur simplicité. C’est une invitation à mieux vivre ma foi et mon don au Seigneur aux autres. Ils me donnent leur amitié et leur confiance. Cela surmonte toutes les difficultés. Oui, j’en suis sûre, ils vont continuer avec l’aide du Seigneur et de leur famille Eglise à vivre leur foi, à la partager, à rejoindre leurs frères surtout ceux qui en ont le plus besoin. De toute mon amitié, je leur souhaite tout le bonheur que Dieu veut pour eux. Je leur souhaite de vivre la Joie de l’Evangile et d’en témoigner autour d’eux.

Quelle chance pour l’Eglise, pour la paroisse de voir rajeunir et grandir leur famille. Souvent je me pose cette question : Pourquoi y a-t-il si peu d’adultes qui s’investissent dans cette belle et exaltante aventure de la Mission auprès des jeunes ? Il y a une attente chez beaucoup de ceux qui nous entourent, comment les rejoindre ? En avons-nous le souci ? Si vous en connaissez faites-les connaître offrez-leur cette chance, ce bonheur, c’est cela être missionnaire et tout le monde peut le faire. Ensemble osons avec confiance nous mettre au service du Seigneur.

Sœur Françoise

 

J'ai ressenti une atmosphère de plénitude, une impression d'être en famille pour célébrer une grande fête.  Le plus impressionnant pour moi fut quand le Père Evêque a fait l'imposition des mains et également quand il a déposé le Saint Chrême sur mon front : je me suis sentie seule avec lui, isolée de tous.

De cette célébration, il me reste ce moment de plénitude : j’étais impressionnée par le charisme de Monseigneur Jaeger, et de très bons souvenirs d'avoir été entourée de ma nouvelle famille chrétienne. J'ai fait connaissance de personnes merveilleuses qui resteront à jamais dans mon cœur. Heureuse d'avoir pu rencontrer cette personne extraordinaire qu’est le Père l'évêque, honneur que peu de personnes peuvent avoir.

Je me suis inscrite en tant que bénévole dans plusieurs associations, chrétienne et non chrétienne. J’ai envie de partager mes expériences avec des personnes en difficultés, fragiles, ressentant le besoin de recevoir une aide, comme ce fut mon cas il y a quelques années. 

Anaïs

 

J'ai ressenti beaucoup d'émotions car nous avons reçu les sept dons sacrés que l'esprit Saint nous donne, c'est quelque chose de tellement grand qu'il est impossible de l'expliquer, il faut le vivre pour comprendre. J’ai vécu des moments forts : lorsque mon parrain et ma marraine ont mis leurs mains sur mes épaules et que l'évêque m’a fait la croix sur le front, et quand Sœur Françoise nous a remis l'écharpe rouge. Beaucoup de choses restent gravées dans ma mémoire et dans mon cœur.

J’ai le désir de continuer à proclamer la parole de Dieu notamment avec les jeunes que j'accompagne : j'anime un groupe de jeunes collégiens qui réfléchissent déjà à faire leur confirmation et un groupe Graines de parole. Je participe aux temps forts des professions de foi et communions et j’accompagne les jeunes lors de rassemblements. Par ailleurs je participe à la collecte pour les lépreux, je suis allée à Lourdes avec le train de l'amitié. Sur ces prochaines années, je vais aussi  continuer à aller aux réunions de l’après-confirmation. Je viens aussi de commencer une formation aux premiers secours à la Croix Rouge pour devenir secouriste. Ceci me tient à cœur car sauver des vies est quelque chose de grand pour moi. J'ai le désir de donner ma vie aux autres.

Céline

 

Ma confirmation est quelque chose que je n'oublierai jamais. Lors de celle-ci, je me suis sentie en plénitude et je ressentais vraiment la présence de Dieu avec nous. Le moment qui m'a marqué fut celui lorsque l'évêque nous a mis de l'huile sur le front et nous a dit un mot à chacun, je m'en souviendrai toujours. Ma famille a apprécié de me voir dans cet état d'esprit et a passé une journée remplie de bonheur et d'amour de Dieu. Je compte continuer à aller à l'église afin de prier plus le Seigneur.

Clémence

 

C’était émouvant, ce qui m’a le plus marqué est le moment où l'évêque m’a mis l'huile sur le front, en faisant une croix. De cette célébration de confirmation, il me reste de la joie. Ma famille a vécu des moments émouvants, de la joie et de la fierté.

Clément

 

Je suis heureuse d'avoir reçu les trois sacrements de baptême, eucharistie et confirmation. Lors de la célébration j'ai été émue surtout quand l'évêque m'a baptisée. J'ai ressenti un bien-être et aujourd'hui il est encore présent. Plein de merveilleux souvenirs resteront gravés dans mon cœur.

Pour partager ma foi, je veux continuer mes engagements auprès de l'ACE (Action Catholique des Enfants) et partager et témoigner ce que j'ai vécu dans le groupe. Ma famille était heureuse d'avoir vécu la célébration, j'ai trouvé qu'ils étaient tous heureux et fiers de mes choix. Aujourd'hui, je vais accompagner mon petit frère Matteo qui se prépare aussi au baptême.

Laurine

 

Au début, en entrant dans l’église j’étais assez anxieuse, mais très heureuse d’être là. C’est vraiment quand la cérémonie a commencé que je me suis détendue. J’ai ressenti de la fierté mais aussi une immense joie quand mon parrain et ma marraine se sont mis à côté de moi pour remonter l’allée centrale. Le moment qui m’a le plus ému a été le baptême. Quand l’eau a touché ma tête, en plus des paroles de l’évêque j’ai vraiment senti l’émotion monter, c’était comme une renaissance. La confirmation a été également très forte en émotions car c’est un moment que tout le groupe a vécu ensemble. Je voudrais remercier Françoise de m’avoir accompagné depuis quatre ans. Un grand merci Françoise ! Merci aussi à toi Sylvie car tu m’as apporté de nouveaux points de vue, de nouvelles façons de voir les choses.

Noémie

 

Le cheminement d’Anaïs vers la confirmation m'a permis de connaître une nouvelle famille, chose que je n'avais pas connue depuis très longtemps. Cette célébration a été très riche en émotions. J'ai ressenti une entière plénitude, malgré la douleur ressentie à cause d’une opération subie quelques jours plus tôt. La joie de tous était palpable, le charisme de Père l'évêque a envahi toute l'église, sa présence était un véritable honneur. Jamais je ne me suis sentie aussi bien lors d'une célébration.

Depuis ce jour nous ressentons un sentiment de plénitude. Nous avons, comme tout le monde, des soucis, mais depuis cette date nous les prenons plus sereinement. Pour ma part je me sens soutenue par une force impossible à définir. Depuis cette date, Anaïs et moi sommes devenues bénévoles dans une association prenant en charge des personnes handicapées. Et personnellement j'ai enfin eu la force de devenir bénévole pour accompagner les personnes migrantes et leurs familles.

Toute cette préparation, cette magnifique cérémonie et ce bien être ressenti depuis m'ont donné l'envie de demander ma confirmation. Ce sera pour moi une étape que je me ferai un plaisir de passer, surtout grâce à Sœur Françoise.

Isabelle, maman

 

Laurine a reçu les trois sacrements de baptême, eucharistie et confirmation. La joie, la fierté et l'émotion qui nous a envahis le 28 octobre est encore bien présente chez nous aujourd'hui. Lors de la célébration, l’évêque a demandé à nos enfants de partager leur foi. En temps que parents, nous nous sommes demandés comment nous même nous partageons notre foi, ce n'est pas évident d'y répondre mais nous savons que par nos actes, par la parole et par la manière d'être, nous témoignons de quelque chose qui est au plus profond de nous et qui est certainement l'amour que nous avons reçu de Dieu lors de notre Baptême.

Nous pensons que tous les chrétiens doivent partager leur foi et évangéliser autour d'eux. Aujourd'hui nous témoignons autour de nous, de la démarche que Laurine a entamée.  Notre deuxième enfant, Mattéo 14 ans, se prépare au sacrement du baptême avec sœur Françoise. Avec Laurine, nous allons l'accompagner dans sa démarche et nous sommes très fiers de son choix.  Pour ma part, je réfléchis (Delphine, la maman) à demander ma confirmation.

Delphine et Thierry, parents

 

C’est avec grand plaisir que j’ai assisté aux confirmations 2018, cela m’a permis de revivre ce moment fort vécu en 2012. On y retrouve de la joie, de la profondeur et ce lien d’être unie à la grande famille des chrétiens. C’est en tant que marraine de confirmation d’Anaïs, que j’ai participé à ce grand jour. Être marraine, c’est avant tout apporter un soutien, et être à l’écoute. On s’engage à participer au développement de la foi chrétienne pour notre filleule et à la soutenir dans les moments de la vie qui sont plus ou moins difficiles.

Le moment du sacrement avec l’huile sainte et le fait de poser sa main sur l’épaule de sa filleule est le signe de l’alliance entre nous et Dieu. Cette force reçue de l’esprit saint en plénitude est un cadeau qui nous permet d’oser avancer et de ne pas avoir peur dans la vie de tous les jours. C’est un moment intime avec Dieu qui a touché les confirmands, les parrains et marraines et l’assemblée toute entière. C’est pourquoi je vous recommande la confirmation si ce n’est pas encore fait, et surtout n’ayez pas peur !

Christelle, marraine

 

Ce grand jour nous a apporté beaucoup de joie, et voir notre fille s'engager au côté du Seigneur nous a remplis d'émotion. Pendant ces quatre années Noémie a cherché le chemin de la foi et l'a trouvé. Merci à Françoise et Sylvie de l'avoir accompagnée. Nous avons passé une belle journée, baignés dans l'amour et le partage. Nous sommes très fiers de son choix.

Isabelle et Jean-Luc, parents

Article publié par Sylvie Canis - Déléguée communication d'Artois • Publié • 245 visites

Fermer