Pentecôte : Fête des peuples à Arras

Dimanche 4 juin 2006

 

pentec060610 pentec060610  La fête était belle, c'est le moins que l'on puisse dire, dimanche 4 juin dernier à la Cathédrale d'Arras où Mgr Jean-Paul JAEGER, présidait la fête des peuples.


Dans son mot de bienvenue, le Père Vincent Blin, Vicaire épiscopal a présenté les différentes délégations présentes à cette célébration riche en couleurs et en sons. Ainsi les communautés polonaises, italiennes, congolaises, camerounaises, béninoises, sénégalaises, malgaches, réunionnaises, vietnamiennes, srilankaises et haïtiennes ont été présentées à l'Evêque, qui a indiqué que le visage du peuple de son diocèse était riche en couleurs de par sa diversité.
 

L'accueil des participants était assuré par les européens (communauté Italienne, Française), la procession de la parole, par la Communauté Africaine, et celle des offrandes par la communauté asiatique. C'est le Père Eloi Romba, prêtre d'origine Burkinabé et exerçant son ministère à Boulogne sur Mer qui a proclamé l'évangile. .
Dans son homélie, Mgr Jaeger, est revenu sur le rôle de la famille humaine, qui selon lui, a pour but de faire voir toute la diversité de s'aimer, se parler et construire ensemble notre humanité si diverse. Parlant du sens de la Pentecôte, il a indiqué que la Pentecôte c'est : « Apprendre à partager, c'est l'Esprit de Dieu, l'Esprit de Pentecôte et c'est le même esprit dans le cœur d'un Français, d'un Africain. Car toutes nos différences au lieu de nous blesser, doivent nous rassembler et c'est cela l'Esprit de la Pentecôte). Peu avant de terminer son exhortation, il a demandé aux enfants d'aller porter le message suivant à leurs parents: « ouvrez vos cœurs pour que l'esprit de Dieu puisse y habiter ». Tel est le message de la Pentecôte.

Après la messe, un pique-nique avec tous les participants a réuni les différente délégations à la Maison diocésaine. Au cours de cet après-midi interculturel, des échanges entre groupes étaitent proposés sur le thème du Vivre ensemble, différents. Il a été rappelé la journée du 12 novembre, à Lens, où chrétiens et musulmans se sont retourvé au cours d’une journée « Portes ouvertes ». Le rassemblement s'est terminé par une prière où musulmans et chrétiens ont prié ensemble. Cet après-midi fut une illustration d’un possible dialogue interculturel et interreligieux. Mais il y a beaucoup à faire dans le diocèse, pour progresser. Dans cette France où l'on parle de plus en plus du vivre ensemble au-delà de nos différences. Le diocèse d'Arras a donc pu entendre grâce à cette journée organisée par la commissions des œuvres pontificales et missionnaires et celle des migrants, que l'inter-culturalité et le vivre ensemble sont des valeurs que l'Eglise peut encore transmettre aux chrétiens. D'ailleurs Mgr Jean-Paul Jaeger l'a aussi compris lorsqu'il affirme que: « notre Eglise risque de mourir, si elle ne revitalise pas au contact de la diversité venue d'ailleurs et présente dans notre diocèse».

Notons que pour la préparation de cette célébration, les différents. doyennés étaient invités à organiser une soirée pour permettre aux chrétiens de réfléchir sur l'apport des étrangers et des missionnaires du Pas de Calais dans la vie de l'Eglise locale.
A la fin de la célébration eucharistique, quelques participants ont témoigné:
- Adelaïde Binong, Camerounaise: « ... J'ai été très émue de participer à cette messe où j’'ai découvert la diversité des chrétiens qui partagent la même foi que moi dans le Pas de Calais...C'était vraiment super! »

- Jacqueline Debroucker, Française: « ... Moi, c'est pour la première fois que je mets les pieds dans cette cathédrale d'Arras où j'ai accompagné un couple d'africain. Je n'ai pas regretté, car je ne savais pas que dans le diocèse d'Arras, il y avait tant de gens venus d'ailleurs »

Père - Eloi Romba, Burkinabé, prêtre dans le diocèse d'Arras: « ... Cette initiative était tellement belle qu'il faudra vivre ce temps fort tout le temps dans nos lieux d'habitation respectif. .. )J

Brice Arsène MANKOU

 

Prière : Allez de par le monde

 

Coopération Missionnaire Coopération Missionnaire  Sur la planète Terre j'ai appris que tu avais cinq enfants très chers.

Un jour du temps, tu les as rassemblés des cinq continents

Et dans un geste paternel les as revêtus d'une belle et grande tunique.

Une était bleue,
du bleu profond des océans et de ses îles.
Une autre était verte comme le sont ses vertes forêts.
Une troisième était dorée
comme le sont ses temples majestueux.
Une quatrième était brune-feu
de la couleur de sa peau et des vases d'argile.
La dernière enfin était blanche
de la couleur des sommets enneigés.
En ce matin du monde, quand les hommes sortaient de ta main pleins de dignité.
En ce matin de Pâques, tu leur as dit:
«Allez de par le monde! (...)
Allez! Je vous fais le cadeau de mon Esprit
et vivez comme des fils!
Alors, coulera la paix comme un grand fleuve.
Vous serez les témoins de toutes les choses neuves
commencées par Jésus, le Témoin fidèle.
Et vous connaîtrez mon Nom: Père Universel !»

Jacques Lancelot,
ancien responsable du CEFAL (Comité épiscopal France-Amérique Latine)

 
 

Article publié par Alicia Lieven - Gestionnaire technique du site internet du Diocèse • Publié • 6764 visites

Fermer