Les sœurs de Jeanne Delanoue

Jeanne Delanoue hébergeait une douzaine de pauvres hères, lorsque la maison s'écroule, en 1703. Elle entraîne avec elle des compagnes pour "servir Jésus-Christ et ses chers membres". Le 26 juillet 1704, la congrégation est née. Ce sont les "sœurs de Sainte Anne de la providence de Saumur, servantes des pauvres". Elles ont 52 communautés en France, une au Mali, trois en Indonésie, 13 à Madagascar.

La barque, c'est l'appel à partir à la rencontre de l'autre, des pauvres, dans une proximité plus grande: cités populaires, mission ouvrière, monde des voyageurs.

 36, rue de Beaurainville, 62470 Calonne-Ricouart.

Adresse de la congrégation: St Hilaire Saint Florent, 49426 Saumur.

Visiter le Site de la congrégation : http://catholique-angers.cef.fr/site/170.mv

 

Une spiritualité des mains,

une spiritualité de l'Incarnation.

Dès le début, pour Jeanne Delanoue, les pauvres et le Seigneur, c'est tout un.

 

"L'homme est la première route que l'Église parcourt en accomplissant sa mission" Jean-Paul II

 

Nourrir, vêtit, soigner, visiter, éduquer, réconforter, accueillir, soutenir: des gestes pour réchauffer la terre pour créer la "civilisation de l'amour".

 

Ensemble, nous cherchons à discerner la volonté du Père dans notre vie quotidienne, à travers les évènements, les appels de l'Eglise et du monde.

 

 

C'est le même Esprit qui nous donne de rencontrer Jésus dans la prière et de le rencontrer dans le visage du pauvre.

 

Fermer