Missionnaires en permission

Rencontre avec Mgr Jaeger et le service de coopération

Missionnaires en congéset l'équipe de coopération Missionnaires en congéset l'équipe de coopération   Chaque année les religieuses et religieux qui reviennent quelques temps dans leur famille se retrouvent, selon leurs disponibilités, autour de Mgr Jaeger et des membres du service missionnaire. Occasion d'échange sur leur situation la situation du pays où ils se trouvent, échos des relations entre chrétiens et avec les autres religions.

Cette année:

le père Blondel (à Johannesbourg), le père Leclercq (en Algérie),

soeur Isabelle Jean (Côte d'Ivoire) et soeur Brigitte Marie (Madagascar puis Djibouti).

 

La situation des chrétiens en terre d'Islam a été évoquée, signalant les difficultés plus grandes pour les chrétiens dans les pays où l'Islam se radicalise; l'obtention de visa plus complexe; la staute de cardinal Lavigerie à Alger amputée d'un bras (avec la croix). L'obligation de ne célébrer que dans les lieux de cultes imposés. Le gouvernement se durcit aussi à cause du zèle de propagande de certaines communautés évangélistes. Les propos ont aussi conforté ce que la presse a relaté concernant l'exécution des moines de Thibérine.

 

A propos de l'Afrique du Sud, dans un quartier africain-Zoulou on a plus évoqué l'attente poour des communautés chaleureuses, des liturgies et des chants entrainants. Les catholiques y font figure de parents pauvres à côté des groupes évangélistes et autres.  Qu'en est-il des liturgies, de la catéchèse et catéchuménat dans notre région? Ouverture à des célébrations plus chaleureuses, ou au strict rite imposé plus ou moins mortifère.

 

Un autre point a retenu la conversation : la participation des laïcs à la vie de l'Eglise et leur formation. Là-bas comme ici, le rapport prêtres/laïcs dépend beaucoup de la personnalités de tel et tel membre du clergé. Concernant la diminution du nombre des prêtres, le mode présence d'hier comme d'aujourd'hui est appelé à se modifier encore. Le prêtre ne deviendra-t-il pas davantage un visiteur de communautés, comme cela se fait dans nombre de missions?

 

Le dimanche 30 août ils se retrouveront avec d'autres pour la première journée de la neuvaine de Benoit Labre à Amettes. Ce sera l'occasion d'entendre tel et tel témoignage, de prier, d'entendre l'appel à proposer la foi dans la culture d'aujoud'hui. 

Article publié par Emile Hennart - Maison d'Evangile • Publié • 9814 visites