Paroisse en fête St Jean du Wimereux

Une occasion offerte pour connaitre la vitalité des groupes

L’idée de fête paroissiale avait été semée lors de de l’assemblée paroissiale du 4 octobre 2009 par l’abbé Jean-Pierre Boutoille, curé de la paroisse Saint Jean du Wimereux (entre autres). L’EAP s’approprie ce projet sous la coordination de Vincent Touloumon qui réunit toutes les équipes qui font la vie de la paroisse et leur expose le but de cette fête : « Faire connaître tous les groupes, équipes et mouvements qui existent au sein de la paroisse. »

 

Conjointement avec la municipalité de Wimereux la date retenue est le 26 septembre 2010. La fête se fera sur l’esplanade de l’église du Christ Ressuscité. Les agents des services techniques viendront nous installer quelques tentes. La municipalité de Wimille nous en prêtera quelques unes ainsi que l’école Jeanne d’Arc de Wimereux.

 

Quelques réunions sont nécessaires, d’abord en équipes puis avec les responsables d’équipe. Le projet prend forme, chacun prend ses responsabilités à cœur. Il y a beaucoup de créativité. Beaucoup d’énergie est donnée de la part de chacun et au retour il y a autant de joie.

10 tentes sont installées, chacune d’elles est appelée « Village » parce que partagée entre plusieurs équipes. Par exemple il y a le village où sont présentés : le baptême, l’éveil à la foi et le mariage. Un autre regroupe la solidarité, Wimereux partage, le Secours Catholique…etc.

 

Venez et voyez les richesses et la diversité de notre paroisse : c’est le « fil rouge » de cet après midi. Le visiteur qui a reçu un formulaire pour noter ses trouvailles, est invité de passer de village en village où lui est proposé à chaque fois la rencontre des équipes et aussi un jeu par lequel il doit trouver un ou deux mots. Avec les mots trouvés ainsi à chaque village, le visiteur doit composer la phrase à découvrir :


« Soyez mes disciples car vous êtes mes amis, je veux que ma joie soit en vous » Jésus Christ.

Il nous faut noter un grand absent : le soleil et la « presqu’inattendue» sœur pluie comme l’appelait saint François. Dès le matin elle était là accompagnée de frère vent. Cela n’a pas suffi pour décourager les organisateurs et les acteurs. Les équipes ont fait un travail de toute beauté, les villages sont attractifs. Bravo !

 

Au milieu de l’après midi un goûter est offert par tous à tous. C’est le moment de nous réchauffer, nous sécher, nous restaurer à l’intérieur des salles paroissiales du Christ Ressuscité.
Dans une partie de la salle, un castelet est installé. Les jeunes ont préparé une pièce de marionnettes appelée : l’Histoire de Notre Dame de Boulogne. Joliment mené, ce spectacle réjouit petits et grands.

Un mot de l’abbé Jean-Pierre pour conclure les festivités et pour inviter chacun à venir coller sur le calicot préparé à cet effet, le pétale de fleur qu’il a reçu en arrivant sur les lieux et sur lequel il peut inscrire une pensée, ce qui lui vient du cœur.

 

Le rangement du site se fait avec des volontaires courageux sous une pluie battante. Un grand merci à eux et à tous ceux qui ont participé, malgré un temps peu favorable.

 

Le premier bénéfice de cette fête est de s’être rencontrer et d’avoir eu de bons échanges. Un deuxième, ce fut l’occasion de jauger la vitalité de la paroisse et le bon esprit qui l’habite. Le troisième est de mesurer qu’ensemble nous sommes capables de faire de très belles choses.
Cette première journée fut bonne, encourageante en vue d’une seconde, sous de meilleurs cieux !

Benoît Cuvelier
 

Article publié par Emile Hennart - Maison d'Evangile • Publié • 5043 visites

Fermer