le Dimanche 25 sept 2011


Joyeuses retrouvailles à la fête des baptisés

Pas question de rester
Caché sous l’oreiller…
…dit un chant que nous gestuerons avec les petits. C’est d’autant plus vrai que les animateurs de la préparation au baptême accueillent aujourd’hui sous le soleil : parents, enfants, grands parents, parrains et marraines… Le quatrième dimanche de septembre, c’est maintenant une tradition d’inviter pour une célébration festive les familles qui ont fait baptiser un enfant l’année précédente. Cette fois la maison Notre Dame reçoit les enfants baptisés en 2010 ; c’est aussi l’occasion pour beaucoup de faire connaissance avec notre nouveau curé : l’abbé Gérard Leprêtre. On se reconnaît avec joie, et on se donne des nouvelles. A l’intérieur un beau décor est prêt : une statue de la Vierge, une croix, des fleurs, de la lumière. Les familles présentes, et même quelques absents, ont envoyé une photo de leur enfant, présentée sur un diaporama. Ils marchent, goûtent de nouveaux plats, apprennent à parler, s’habillent et se lavent seuls, explorent le monde, partagent les jeux de leurs frères et sœurs… Certains commencent à aller au caté. Eh oui, ils ont grandi ! Seulement les enfants ? La mise en commun des ateliers révélera que « Grandir, ça commence tout petit, et ça dure toute la vie » ! Les adultes continuent de grandir dans la connaissance, dans les bonheurs et les découvertes au quotidien, dans la foi, l'amitié, l'amour reçu et donné… Ainsi on ne grandit pas qu’en centimètres, on grandit aussi dans sa tête. Nous regardons et écoutons ensuite l’histoire de David, le plus petit de sa famille, que Dieu a choisi et à qui il a donné l’onction. C’est par ce même geste qu’au baptême Dieu montre qu’il choisit chacun de nous tel qu’il est maintenant et tel qu’il le voit evoluer. Il nous donne sa force pour grandir dans son amour et dans celui qu’il nous demande de partager avec les autres ...

Si le soleil brillait au dehors, une belle lumière éclairait plus encore les cœurs au-dedans. Une lumière qui ne demande qu’à croître encore davantage, avec l’aide de la communauté chrétienne.

Anne-Clotilde Garénaux
 



Fermer