Belval ! Une page se tourne

Mais le livre reste ouvert

Belval, l'église Belval, l'église   Le 14 juin, les deux associations : “l’association de l’abbaye de Belval” et “ l’association saint Benoît Labre ” se sont réunies pour signer un contrat d’avenir pour Belval. Une page se tourne, mais le livre n’est pas refermé. Si l’association saint Benoît Labre garde la propriété de l’ensemble, désormais la gestion et la mise en œuvre du projet incombent à la nouvelle association Abbaye de Belval, créée en 2011.


Belval, Signatures Belval, Signatures   Les souhaits de continuité et de dimension sociale sont au cœur du projet actuel qui intègre une garantie des ressources financières par les activités de l’association. Cinq pôles d’activités se développeront sur un ensemble de 12 ha comprenant le bâti et les espaces prairies et bois. Mr Sockel sera le directeur de gestion transversal, lui sont associés un spécialiste par domaine. Au total, 25 personnes travailleront sur cet espace.


Le magasin et la fromagerie continueront. L’accueil-hôtellerie demeure aussi, (tél. inchangé : 03.21.04.10.14. site www.abbayedebelval.com)  L’accueil devrait s’ouvrir au tourisme (ressourcement, repos, hôtellerie pouvant accueillir un bus). Une communauté de religieuses devrait arriver sous peu, trois religieuses de la Compagnie des Filles de la Charité . Religieuses apostoliques elles auront une mission différente des moniales et seront davantage tournées vers la paroisse aux 52 clochers, tout en assurant la dimension spirituelle des lieux.


Des domaines seront à créer : l’accueil à des personnes en grande précarité en vue de réinsertion; l'association est reconnue comme entreprise d’insertion et chantier école (activité de rénovation des bâtiments, activités rurales, hôtellerie-restauration etc.; très vite pourrait aussi se mettre en place une ferme pédagogique. La dimension culturelle sera développée : en gardant le patrimoine actuel, en créant des concerts et expositions, en proposant des activités à thématiques rurales. L’intégration dans le développement du territoire est un souci de l’association.


Pour ce faire, de nombreux partenariats existent ou se développeront : avec la commune de Troisvaux, la communauté de communes, le conseil général, le conseil régional, une aide du fonds européen etc., mais aussi avec le privé (par ex. les associations du Ternois ou le circuit de Croix en Ternois.

   

Belval Belval  Fin juin, les trois dernières moniales auront quitté Belval pour rejoindre Igny, mais elles sont assurées de voir le rayonnement se poursuivre sous d’autres formes. Qu’elles soient remerciées pour avoir participé au montage d’un projet qui est désormais acté, avec l’accord de Mgr Jaeger.
Abbé Emile Hennart

 

Arrivée prochaine d'une nouvelle communauté
 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 7627 visites