Meditation Emmaüs

Emmaus-Arcabas Emmaus-Arcabas   Sur la route d'Emmaüs

Sur la route, ils étaient deux. Les voici trois.
Jésus est avec eux qu'ils ne savent pas.

 

Mon Dieu, mon Dieu,

ton rendez-vous sera-t-il toujours en chemin
et c'est en marche que nous avons le plus de chances de te rencontrer?

 

Tu n'es donc pas un Dieu de tous repos,
un Dieu arrivé et installé, un Dieu de trône et de maître autel.
Tu n'es donc toujours qu'un Dieu vagabond,
un Dieu d'exode et sans domicile fixe.


Ta seule demeure sera donc toujours la route?

Et il suffira que ces deux-là, sur la route d'Emmaüs,
Veuillent t'arrêter dans une auberge, qu'ils désirent t'installer,
Même provisoirement, pour que tu t'effaces de leurs yeux.

 

Sur la route, ils étaient deux, Ils se parlaient
Ils partageaient les mots de leur tristesse, les phrases de leurs regrets,

Le choc de cette mort en croix qui ressemblait trop à un assassinat.
Ils étaient sur la route à se parler, les voici trois,
Jésus est avec eux, qu'ils reconnaissent pas.

 

Mon Dieu, mon Dieu,
C’est donc quand nous commençons d'oser nous parler,
Lorsque nous prenons le risque de l'échange,
c'est donc lorsque nous tentons de communiquer
Que tu es là au milieu de nous?

 

Mon Dieu, c'est donc toujours toi qui te glisses
dans notre conversation, au moment où nous nous y attendons le moins
Mon Dieu, mon Dieu, c'est donc lorsque nous acceptons d'être deux
Que nous sommes trois?

Revue « Prier »
 

Article publié par Emile Hennart - Maison d'Evangile • Publié • 3583 visites