le Samedi 20 oct 2012


La fête des baptisés, une fête pour toutes les générations, de 7 semaines à 77 ans !

En ce mois d’octobre étaient invitées les familles qui avaient récemment fait baptiser un bébé ou un enfant de 3 ans et plus. Et ce sont les parents, mais aussi les grands parents, parrains et marraines qui ont répondu présents, sans compter les frères et sœurs ! Après avoir partagé un moment convivial de retrouvailles autour du verre de l’amitié, nous avons pu admirer les photos des enfants envoyées par leurs parents, occasion de nous émerveiller de leur évolution.
Les participants se sont alors répartis en tranches d’âges pour rebondir sur l’histoire de Rémi, un petit garçon qui désirait tant grandir plus vite… En petits groupes les plus jeunes se sont mesurés sur une toise, ont regardé des images montrant toutes sortes de progrès, de l’époque du nounours à celui de la lecture ; ils ont colorié, entouré, classé, chanté… Louis, déjà en CM, a choisi des mots évoquant ce(ux) qui nous aide(nt) à grandir : « parents », « accompagner », « apprendre », « oser », « progrès »…
De leur côté les adultes purent échanger sur ce qui fait grandir les enfants : des rencontres, des moments privilégiés passés ensemble et surtout de la patience et de l’écoute. Et quel que soit notre âge, nous continuons à grandir dans la vie et dans la foi : « Les petits nous remettent en question, nous interrogent, nous stimulent ». « On fait grandir Valencia. Valencia nous fait grandir. Tous les jours nous grandissons ensemble ». « Même si aimer est difficile à dire, c’est important d’oser l’exprimer à ceux qu’on aime ». « L’amour résiste à la séparation ». « En grandissant on voit de mieux en mieux ce qui est essentiel ». « On grandit avec les questions des enfants, avec les joies, les peines, partagées en familles, entre amis, entre voisins, au travail, en Eglise ». « Pour grandir dans la foi, il faut être chercheur de Dieu ».
Oui ! Grandir ça commence tout petit et ça dure toute la vie !
Dominique, diacre tout récemment ordonné, lit ensuite l’histoire de David : « Il était le plus petit, et Dieu l’a choisi ». David a reçu l’onction, celle-là même que reçoivent les baptisés après le signe de l’eau.
L’abbé Eloi, avec lequel beaucoup ont pu faire connaissance, a conclu en insistant sur le rôle des familles dans la transmission de la foi et a béni l’assemblée, particulièrement les enfants.
De l’avis de tous, la fête des baptisés 2012 fut un moment bien sympathique, marqué par la joie de se revoir, animateurs et familles, et par celle de dialoguer et de partager sa foi.

AC Garénaux
 



Fermer