le Samedi 19 oct 2013


Brebières

Samedi 19 octobre 2013, dans les salles à Brebières.

La fête des baptisés
On ne grandit pas qu’en taille…

C’est un moment attendu par les animateurs de la préparation au baptême et par les parents qui ont répondu à cet appel. On y vient pour les enfants baptisés récemment, bien sûr, mais aussi en famille : frères et sœurs, parrains et marraines, grands parents, oncles et tantes, et cette année, une arrière grand-mère.
On prend d’abord le temps de se donner des nouvelles autour du verre de l’amitié, après quoi on regarde des photos envoyées par les familles présentes ou les absentes, pour qui on a une pensée, voire une prière. Alexia et Arlette racontent l’histoire de Rémi, qui a dû commencer par une tout petite vague pour apprendre à surfer et grandir vraiment. Pour en reparler et aller plus loin on se répartit en groupes d’âges. Les petits se mesurent sur une toise et disent ce qu’ils savent déjà faire, et ce qu’ils sauront bientôt faire. Pendant ce temps les plus grands placent sur une banderole les mots qui expriment ce qui les fait grandir : « famille, amis, école, bénévolat, Dieu, Jésus, aimer, être aimé, aider, partager, croire, progrès, vie, bonheur, confiance, foi, » Quant aux adultes ils se redisent que, même si à partir d’un certain âge, ils rapetissent tant soit peu par la taille, ils sont toujours appelés à grandir, par le cœur et dans la foi. « Grandir, c’est être généreux, solidaire, patient, c’est donner un amour inconditionnel, se souvenir que l’Esprit Saint est en nous, prier ». Des événements et des personnes nous aident à grandir : « la famille, les enfants et petits enfants, les épreuves, la Parole de Dieu ». Aider les enfants à grandir, c’est « répondre à des appels comme ceux d’aujourd’hui et plus tard les mettre au caté ».
Après le temps de partage, nous découvrons par un récit biblique que, parmi tous ses frères Dieu a choisi David, le plus jeune et le plus petit. Le prophète Samuel lui a donné l’onction. Ce même signe, qui nous donne la force de grandir en chrétien, nous a été donné au baptême.
Pour terminer, nos deux diacres, Dominique et Vincent, ont béni chacun des enfants présents.
Tous, nous l’espérons, ont pu repartir le cœur en joie, joie des retrouvailles, du jeu, de la réflexion et de la prière partagés.

ACG
 



Fermer