La paroisse Notre Dame du Val de Scarpe fête les baptisés à Vitry en Artois

Comme le levain dans la pâte…

La fête des baptisés, c’est celle de tous les enfants de la paroisse baptisés sur une même année. Cette fois les enfants ont été invités à venir en famille avec un tablier et une petite toque de cuisinier. Et une phrase mystérieuse : « les petites choses sont-elles importantes pour vivre avec Jésus ? »

Dès l’accueil, bonne surprise pour les enfants : on fait des crêpes !  Les petits ont pu verser le lait, casser les œufs, les incorporer à la farine, battre de toutes leurs forces, et surtout ajouter la levure, cette toute petite chose précieuse qui fera lever la pâte ! On échange ensemble sur les petits gestes d’amour qui peuvent faire lever tant de bonheur : « ne plus taper sa petite sœur », faire un sourire, un bisou, une visite, un beau dessin. Le baptême est aussi un levain : pour faire grandir l’amour de Dieu dans le cœur et dans la vie, il faut nourrir la foi  et apporter la chaleur de sa conviction.

En attendant que la pâte lève, on déguste aves grand appétit les crêpes apportées par les animateurs.

Ensuite on se rassemble pour chanter et pour écouter la parole de Dieu proclamée par Dominique : les paraboles de la graine de moutarde et du levain dans la pâte. Dominique explique que le levain c’est ce qui donne de la vie à une matière inerte. De même le baptême, les petits gestes d’amour…

Après la prière animée par Monique on informe sur les propositions faites par notre paroisse pour faire grandir la foi, de la plus petite enfance à 100 ans, et plus…

L’abbé Eloi donne la bénédiction, et on se quitte en chantant en farandole « La fête nous rassemble ». Chaque enfant repart avec une carte souvenir et un bocal contenant la pâte qui a maintenant levé et qu’il pourra faire cuire en famille.

Un regret : qu’un si petit nombre de familles aient répondu à l’invitation des animateurs. Mais c’est aussi cela le levain dans la pâte : ce petit nombre appelé à vivre et à partager la bonne nouvelle autour de lui, petit germe qui pourra faire grandir à son échelle la famille de Dieu.

Anne-Clotilde Garénaux

Article publié par Sylvie Canis - Délégué communication d'Artois • Publié • 28 visites

Fermer