Partage d'expérience autour de Laudato si'

Rencontres en paroisse

Laudato si, ou la sauvegarde de la maison commune.

Partage d’une expérience…

      

Après avoir participé aux Assises Chrétiennes de l’Ecologie à St Etienne  fin août 2015 et après avoir lu l’encyclique du pape François « Laudato si «  ou » Loué sois –tu », j’avais très envie de partager tout cela avec d’autres Chrétiens. Pour moi qui suis écologiste,  le fait de partager la foi en Dieu au travers d’ une démarche écologique était  assez nouvelle (les orthodoxes et les protestants sont plus en avance que nous sur cette question). Et ce qui me motivait particulièrement  c’est le lien qui est fait aussi clairement entre le respect de l’environnement et le respect des plus pauvres…

         

En octobre 2015, je propose donc  à la paroisse «  Ste Thérèse en Liévinois »  dont je fais partie la lecture de l’Encyclique avec ceux  et celles qui le souhaitent, afin de mieux comprendre les enjeux et les défis que notre monde a à relever et le chemin que l’Eglise nous  propose.                                                                                 

 

Plusieurs personnes ont répondu favorablement mais de manière diverse :

Tout d’abord Andrée du MCR (Mouvement Chrétien des Retraités) est venue me trouver  « Ca serait bien de lire l’encyclique mais avec des diapos ! C’est ainsi que nous avons réalisé un « Power-Point » et après 2 réunions préparatoires avec une petite équipe de volontaires, 3 rencontres furent proposées durant 3 mercredis en suivant :

  1. Diaporama qui présente l’ensemble du message, les défis, l’espérance que cela éveille.
  2. L’Evangile de la création et l’Ecologie intégrale : à  quoi nous invite le pape François dans ces 2 chapitres ?
  3. Et nous ? Agir aujourd’hui, est-ce possible ? Les propositions et le témoignage de Monelle.

       

 

Ces 3 rencontres ont rassemblé 21 personnes qui ont participé en général aux 3 rencontres. Cette démarche a suscité un réel  intérêt des participants. La plupart ont dit «  avoir appris des choses », certains être écologiste sans le savoir (lorsque l’on cherche à faire une économie d’eau ou d’électricité). Chacun a compris que là où il vit, il peut avoir une pratique écologique qui protège la planète. Certains ont découvert une nouvelle manière de lire la bible, la création en particulier. Plusieurs ont eu envie de continuer et nous envisageons une suite.

 

En dehors de ce groupe du MCR, d’autres personnes ont eu envie de faire une véritable lecture en continu de l’encyclique. Au final, une petite équipe de 5 personnes se réunit régulièrement tous les 15 jours le lundi,  pendant 2h. Lire ainsi « Laudato si » c’est un partage de connaissances, un partage d’expériences ; c’est aussi une invitation à relire la bible, de l’Ancien Testament au Nouveau Testament en passant par les psaumes jusqu’à l’Apocalypse. Et cela avec les yeux de François ! Et ce sont d’abord des  découvertes. Ainsi  nous avons appris que « soumettre la terre » ou « la dominer » (Gn1,28) n’est pas le terme  juste, cela est mal traduit ; il faut lire « cultiver la terre et la garder ». Ainsi, nous, êtres  humains, sommes les Jardiniers de la terre, notre rôle est de la protéger (p100) et «  les dons de la terre avec ses fruits appartient à tout le peuple » (p63).

 

Cette lecture est pour nous une vraie bouffée d’oxygèneet la petite équipe est enthousiasmée, si bien que toutes les personnes ont pris une décision :  lorsque nous aurons fini la lecture (nous en sommes à la moitié) nous continuerons ensemble à faire étude de la bible, de l’évangile et cela à la lumière de « Laudato Si ».

 

                                                                                                       Annie THOMAS

Fermer