Prier avecLaudato si' 3 Le temps

PROPOSITION DE LA VIE CONSACRÉE

POUR UN TEMPS DE PRIÈRE DE PÂQUES À LA PENTECÔTE

 

Sur le thème du temps

 

Parole de Dieu             Matthieu 6, 28b-29

Jésus dit : « Observez comment poussent les lis des champs : ils ne travaillent pas, ils ne filent pas. Or, je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’était pas habillé comme l’un d’entre eux. »   ©AELF

 

Parole du Pape

§ 225 « … Beaucoup de personnes font l’expérience d’un profond déséquilibre qui les pousse à faire les choses à toute vitesse pour se sentir occupées, dans une hâte constante qui, à son tour, les amène à renverser tout ce qu’il y a autour d’eux. Cela a un impact sur la manière dont on traite l’environnement. »

§ 113 « Il devient difficile de nous arrêter pour retrouver la profondeur de la vie. »

§ 114 « Il est indispensable de ralentir la marche pour regarder la réalité d’une autre manière, recueillir les avancées positives et durables… »

 

Parole de consacré

« Le temps est le messager de Dieu. »   (Pierre Fabre, jésuite)

Parole du monde

L’article de la convention internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) rappelle que « les états parties reconnaissent à l’enfant le droit au repos et aux loisirs, de se livrer au jeu et à des activités récréatives propres à son âge, et de participer librement à la vie culturelle et artistique. »

 

Parole pour agir

« Prendre le temps » (fil conducteur de l’Action Catholique des Enfants -ACE-) :

« Ensemble et ce pendant deux ans, nous allons prendre le temps de se connaître, de jouer, de rêver, de lire, de discuter, d’apprendre, d’agir, de décider, de profiter de sa famille ou de ses amis et même de ne rien faire du tout ! »  

(Conseil National des Enfants du 6 février 2015)

 

Méditation

Imaginez que chaque matin, une banque vous ouvre un compte de 86 400 euros. Simplement, il y a deux règles à respecter.

La première règle est que tout ce que vous n’avez pas dépensé dans la journée vous est enlevé le soir. Vous ne pouvez pas tricher, vous ne pouvez pas virer cet argent sur un autre compte, vous ne pouvez que le dépenser mais chaque matin au réveil, la banque vous rouvre un nouveau compte, avec à nouveau 86 400 euros pour la journée.

Deuxième règle : la banque peut interrompre ce « jeu » sans préavis ; à n’importe quel moment elle peut vous dire que c’est fini, qu’elle ferme le compte et qu’il n’y en aura pas d’autre.

Que feriez-vous ? A mon avis, vous dépenseriez chaque euro à vous faire plaisir, et à offrir quantité de cadeaux aux gens que vous aimez. Vous feriez en sorte d’utiliser chaque euro pour apporter du bonheur dans votre vie et dans celle de ceux qui vous entourent.

Cette banque magique, eh bien, elle existe vraiment, et nous l’avons tous : c’est le temps ! Chaque matin, au réveil, nous sommes crédités de 86 400 secondes de vie pour la journée, et lorsque nous nous endormons le soir, il n’y a pas de report. Ce qui n’a pas été vécu dans la journée est perdu, hier vient de passer. Chaque matin, cette magie recommence. Nous jouons avec cette règle incontournable : à tout moment, la vie peut s’arrêter.

Alors que faisons-nous de nos 86 400 secondes quotidiennes ?

 

 

 

Fermer