Une expérience de vie pour des lycéens à Taizé !

Nous sommes quatre jeunes de Vitry et Brebières, en 2nde et 1ère au lycée Saint-Jean de Douai, partis à Taizé durant les vacances de Février avec le Diocèse de Cambrai. Après avoir vécu une telle expérience, nous vous proposons aujourd’hui un retour sur ce séjour inoubliable.

 

taize 1 taize 1      taize 4a taize 4a      taize 6 taize 6  

 

J’ai beaucoup aimé découvrir Taizé car on y va le cœur léger et on ne cesse d’être surpris par la bonté des gens et la bonne ambiance qui y règne !

Marius

 

Si l’on me demandait de décrire Taizé je dirais que c’est une magnifique expérience à vivre autant sur le plan humain que personnel. On y fait plein de rencontres, des personnes venant de toute la France mais également des Anglais, des Allemands…. Cela permet aussi de se retrouver seul à seul avec sa foi, réfléchir sur la place que Dieu a dans notre vie et ce que l’on attend de lui. Mais avant tout, Taizé est un espace de joie et de partage, tout le monde vous sourit et vous répond avec bonne humeur, passer le balai ou encore servir le repas n’a jamais été aussi entrainant qu’à Taizé. Si vous avez la possibilité de vous rendre dans ce lieu, foncez! Vous ne le regretterez pas. 

Louis

 

Au départ, je ne savais pas trop à quoi m’attendre en m’inscrivant à Taizé. On m’en avait dit beaucoup de bien et ça m’avait attiré. Maintenant je comprends pourquoi. La vie que l’on mène durant cette semaine est une expérience unique : elle est simple, les rencontres géniales, les prières nouvelles. On y prie et chante beaucoup ensemble lors des trois prières quotidiennes. On se retrouve alors seul avec Dieu, c’est impressionnant comme notre foi est renouvelée. Ceux qui avaient perdu espoir retrouvent la joie, ceux qui étaient fatigués sont désormais remplis d’énergie. Des animations sont proposées : entre théâtre, interviews et groupe goûter, nous n’avons pas le temps de nous ennuyer. Sans oublier le moment redouté de tous : les corvées ! Soyez rassurés, laver les toilettes en musique, ramasser les déchets en dansant et servir les repas deviennent un plaisir. Les repas sont équilibrés et servis par les volontaires (la légende comme quoi on ne mange que des haricots n’est plus d’actualité). Ils nécessitent tout de même un petit temps d’adaptation pour leur simplicité ! Les immenses tables sur lesquelles nous déjeunons permettent de rencontrer de nouvelles personnes à chaque repas. Le diocèse a aussi organisé diverses activités : l’écriture d’une lettre qui nous sera envoyée dans trois mois, la distribution quotidienne de cadeaux, et  l’une de mes préférées est celle des anges gardien : Au début de la semaine une personne nous est attribuée et nous nous devons la protéger en lui envoyant des lettres et des chocolats par exemple, cette personne est anonyme. On échange donc des lettres avec notre protégé qui ignore qui nous sommes et notre ange gardien dont nous ignorons l’identité. Malgré nos occupations, du temps libre nous est attribué, les chambres dans lesquelles nous dormons sont à proximité tout comme les douches (à température moyennement chaude il faut l’avouer). Si je ne devais retenir qu’une chose de ce séjour ce serait de ne pas oublier de m’y inscrire l’an prochain.

Coline

 

Taizé est une expérience de vie, un lieu magnifique. C’est un retour à la simplicité auprès de Dieu. J’y ai fait de superbes rencontres, et vous encourage croyants ou non à vivre ce pèlerinage.

Eloi

 

Taize 3 Taize 3  

 

 

taize 2 taize 2  

 

 

taize 5 taize 5  

 

Article publié par Sylvie Canis - Déléguée communication d'Artois • Publié • 180 visites

Fermer