De la Passion du Christ...

Lecture méditée du récit de la Passion avec le groupe oecuménique de l'Audomarois.

 

Lecture 2 Lecture 2  

 

 

 

Pour la sixième fois, à l’invitation du groupe oecuménique de l’Audomarois,  des chrétiens catholiques et protestants se sont réunis au Relais Sainte- Catherine, le midi du vendredi saint, pour un temps de lecture méditée de la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ, selon Saint Marc.

 

 

Lecture volontairement sobre, dépouillée seulement entrecoupée de moments de silence et suivie d’un temps de prière silencieuse laissé à la discrétion de chacun.

Dans la pièce d’à côté, une soupe attendait les participants disponibles pour partager un repas frugal tiré du sac. Pour partager aussi- financièrement- avec les migrants de Calais et de la région. Selon la tradition, une corbeille était placée près de la porte.

 

Mais surtout,  Gré Vandenberghe invita qui de la Croix Rouge, d’Emmaüs ou du Secours Catholique  à témoigner de la situation des migrants à Calais et dans l’Audomarois et de l’aide qu’auprès d’autres associations, ils leur apportent.

 

... à la Passion pour l’Homme.

 

Sur Calais, ils sont plus de 600, de plus en plus jeunes, à recevoir l’aide du Secours catholique qui assure un vestiaire une fois tous les quinze jours, le samedi. Denis et Denise Campagnie recueillent et trient, chez eux, les sacs de vêtements. Avec d’autres  bénévoles audomarois, ils se rendent à Calais pour la distribution qui ne va pas sans difficultés au point quelquefois de devoir être annulée.... Les douches ne sont plus assurées depuis décembre par le Secours catholique, afin de « provoquer » les pouvoirs publics à mettre en place des équipements dignes et adaptés à un tel nombre de personnes en errance. Les solutions, sur fond de chantage, « tardent »...mais  il « tarde » surtout aux bénévoles de pouvoir reprendre leur service...

 

 Entre Longuenesse et Tatinghem, errent une cinquantaine de migrants. La Croix rouge de Saint-Omer leur offre quotidiennement douche ( de 9h à 12h), vêtements, petit déjeuner, accueil médical, colis alimentaire. Emmaüs doté d’une bonne logistique apporte sur place de la nourriture à préparer, des bâchesLecture 6 Lecture 6   etc... Le Secours catholique s’occupe des papiers. Sans compter l’aide individuelle d’anonymes...

 

Une information est également donnée par Alain Lucas sur les cercles de silence organisés, à Saint-Omer comme dans d’autres villes, l’avant dernier vendredi de chaque mois, Place Foch, devant l’ancienne mairie. Il s’agit d’une action citoyenne silencieuse pour « crier qu’avec ou sans papiers, l’étranger est une personne.

Que la dignité de chaque personne ne se discute pas, elle se respecte ! » .

Crier sa passion pour l’Homme, pour tout homme !

 

 

Prochains cercles de silence  vendredi 17 avril, vendredi 22 mai,

vendredi 19 juin.

 

Vestiaire : Denis et Denise Campagnie

                   22, rue Saint-Martin SAINT-OMER (03 21 93 64 51)

 

Article publié par Chantal Guyot - Saint Benoît en Morinie • Publié • 4652 visites