2017, une année jubilaire pour la famille vincentienne

La relique du cœur de Saint Vincent de Paul à Saint-Omer

IMGP1771 IMGP1771  

Une année qui marque les 400 ans du charisme vincentien, pendant laquelle, la relique du cœur de Saint Vincent de Paul sillonnera la France pour un grand pèlerinage sur le thème « Ose la tendresse ».

 

La famille vincentienne est largement représentée dans l’Audomarois.  A Arques, avec Solidarité Saint-Vincent, anciennement Equipes Saint-Vincent, fondées en 1617 par Saint Vincent de Paul sous le nom de Dames de la charité.

A Longuenesse, ce sont les Filles de la charité fondées, elles en 1633, qu’on appelle aussi les Sœurs de la charité. A Saint-Omer, enfin, la Société Saint-Vincent-de-Paul anciennement Conférences Saint-Vincent-de-Paul, créées deux siècles plus tard, en 1833, par le Bienheureux Frédéric Ozanam dont on fête également, cette année, le vingtième anniversaire de la béatification. C’est une Fille de la charité, la Bienheureuse Rosalie Rendu, qui entraîna le jeune Frédéric et quelques-uns de ses étudiants (il était professeur à la Sorbonne) dans la grande aventure du service des pauvres, à l’exemple de « Monsieur Vincent ». Elle les emmenait, après les cours, visiter les pauvres du quartier Mouffetard pour leur apporter quelques subsides prélevés sur leurs pécules d’étudiants.

On ne s’étonnera pas, alors, que la Société Saint-Vincent-de-Paul de Saint-Omer ait pris l’initiative de marquer cette année doublement jubilaire pour elle, en faisant pérégriner la relique du cœur de Saint-Vincent par la cathédrale de Saint-Omer, du lundi 19 au dimanche 25 juin.

 

Le reliquaire est actuellement à Paris, 140 rue du Bac, Maison- mère des Filles de la Charité, au-dessus de l’autel dédié à Saint Vincent.Reliquaire du coeur de St Vincent de Paul Le reliquaire du coeur de St Vincent  

 

On pourra vénérer la relique lors des différentes messes : le lundi à 18h, du mardi au vendredi à 8h30, le samedi à 11h30, avec toute la famille vincentienne, et le dimanche 25 à 10h, lors d’une messe solennelle.

 

                                                           Marie Devigne - Regard en Marche 533

 

 

Pourquoi vénérer des reliques ?

En nous invitant à vénérer les reliques des saints, l’Eglise n’oublie pas qu’il s’agit certes de pauvres restes humains, mais qui appartenaient à des personnes visitées par la puissance transcendante de Dieu. Saint Vincent de Paul, comme tous les saints, nous conduit toujours à Jésus. (Extrait du livret de pèlerinage).

 

Le charisme vincentien est un modèle pour notre époque !

«  La charité dépasse la justice, parce qu’aimer c’est donner, offrir du mien à l’autre ; mais elle n’existe jamais sans la justice qui amène à donner à l’autre ce qui est  sien, c’est-à-dire ce qui lui revient en raison de son être et de son agir »  Benoît XVI        

Article publié par Chantal Guyot - Saint Benoît en Morinie • Publié • 187 visites