Un signe merveilleux - St Martin-au-Laert.

Les origines de l'église St Martin

  dscf3000 dscf3000  

 

 

Désireux d'ériger un oratoire en l'honneur de St Martin,

St Omer priant sur le mont Sithiu, vit une nuit un rayon

d'une lumière extraordinaire…Sur le terrain désigné

par ce signe merveilleux, St Omer fit bâtir une église.

Situé hors de l'enceinte du bourg , le premier édifice

se dressait près des glacis, selon des indications

datant de 902.

 

 

 

Etait-il derrière l’église Ste Aldegonde, donc derrière la place Victor Hugo  ou voisin du  château dont on retrouva les fondations lors de la construction du cinéma Ocine... rien ne permet de le préciser. Suite à de nombreux pillages, l'église finit par être détruite.

 

reliquaire de st martin reliquaire de st martin  

 

 

Sous le règne de Charles Quint, il fut décidé de la reconstruire non loin de là,

sur le site désigné «  Le Nart lez-St Omer » autrefois « Le Mart lez-St Omer » ;

le «  Mart » étant le diminutif du nom du Saint.

Le mot « Lear » sans t est un mot flamand signifiant : pâture publique, lieu non cultivé.

 

 

 dscf2498 dscf2498  

 

 

 

 

L'église St Martin fut vendue à la Révolution française

par le district de St Omer.

 Elle fut dépecée par l'acheteur qui s'empressa de revendre

mobilier et toiture.

 

 

 

 

De style neo-gothique, l'édifice  tel qu'on le connait ne fut rendu au culte qu'en 1804, après le lancement de la première phase de reconstruction.

Les travaux de réhabilitation s'étaleront sur presqu'un siècle.

Fermer