3.500 pèlerins à Lourdes

Au départ d'Arras

Pèlerins de Lourdes Pèlerins de Lourdes   Préparé depuis longtemps, attendu, espéré, voici le jour du départ. A Lourdes, le pèlerinage sera sous le signe du 150ème anniversaire des apparitions. Avec Marie et Bernadette, au milieu de milliers d'autres pèlerins, chacun fera son chemin vers Jésus et son Père.

 

Autres pages récentes sur les pèlerinages

L'Hospitalité N-D de Lourdes, à St-Omer et Amettes

Lourdes à la lumière pascale

La prière du jubilé 

Dossier "Marie"

Bibliographie: "Ce que dit la foi"; et  "Parler de Marie aujourd'hui"

Lourdes, à la lumière pascale

 

 

Lourdes, la grotte Lourdes, la grotte       Méditation par l'aumônerie de l'Hospitalité

Alors que l'année jubilaire s'est ouverte sur le thème de l'Eglise en mission avec les bénévoles, au service des autres, quel sens peut prendre pour les hospitaIiers le message de Lourdes?

 

Déjà, on peut remarquer avec l'historique des apparitions, qu'elles se déroulèrent au temps du carême et au temps pascal, sauf la première (le mercredi des Cendres était le 17 février 1858).

 

Six thèmes signes de Pâques

 

Si nous regardons les six thèmes des années précédentes, ce sont six signes de Pâques qui peuvent venir ressourcer notre chemin de carême.

 

Venez boire à la source.

Ce thème rappelle l'eau de notre baptême, source de la vie, à laquelle nous sommes réinvités à venir puiser.

 

Un peuple de toutes les nations.

L'Eglise est universelle. Dieu est venu sauver tous les hommes. Et nous pouvons le vivre au quotidien dans la diversité des visages, des coutumes, des langues.

 

Le Seigneur est mon rocher.

«Le pèlerin passe des ténèbres de la Grotte à la Lumière, passage qui fait jaillir la Vie.

 

Venez à moi, vous tous qui peinez. Nombreux sont les pèlerins qui viennent demander à la Vierge, leur guérison ou un soulagement de leurs souffrances physiques ou morales, mais aussi des grâces spirituelles. Comme les pèlerins, chacun de nous peut sentir. pour lui-même, l'accueil plein de compassion de Dieu qui nous relève.

 

Tenez vos lampes allumées.

Lorsque Bernadette venait à la grotte, elle amenait presque toujours un cierge. Les cierges sont nombreux à Lourdes, signes de cette lumière de Pâques qui éclaire notre vie, signes de la lumière de Dieu qui toujours nous accompagne, signes de cette vigilance envers nos frères, tous nos frères, que nous sommes invités à vivre.

 

Laissez-vous réconcilier avec Dieu.

Se réconcilier. c'est entrer dans ce pas de chemin pascal sans cette réconciliation profonde.

Les hospitaliers n'ont certes pas le monopole du service et de l'accueil de ceux qui souffrent, mais leur présence est caractéristique de Lourdes. Pèlerins, engagés au service des autres pèlerins, ils vivent un temps de service, un temps d'attention aux autres, d'attention aux personnes malades. Sur le chemin d'Emmaüs, Jésus, ressuscité, rejoint les pèlerins et les accueille comme ils sont, avec leurs préoccupations. Il les accompagne et les fait cheminer des ténèbres à la lumière.

 

 
Se tourner vers l'autre

Accueillir, c'est regarder l'autre, c'est se tourner vers l'autre. Car, dans l'accueil. c'est l'autre qui est important. À Lourdes, en accompagnant et accueillant des pèlerins malades, par les gestes qu'ils accomplissent en faveur de tous, les hospitalières et hospitaliers contribuent à rendre présent et agissant l'amour de Dieu.

 

 

L'Hospitalité N-D de Lourdes, à St-Omer et Amettes

La prière du jubilé

Bibliographie: "Ce que dit la foi"; et  "Parler de Marie aujourd'hui"

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 18143 visites