En terre d'Israël octobre 2008

Notes de pèlerinage

Nous étions 35, des diocèses de Lille, Arras et Cambrai, de Bourg-en-Bresse. Nous avons croisé les pèlerins de Charente et de Rennes.Itinéraire de pèlerins et itinéraire de croyants sont tout un dans ce temps favorable pour écouter la Parole de l'Ecriture.

Pèlerinage Survol de France- Sud-est de Paris  
Pèlerinage
Pèlerinage
 

Partis de Roissy, nous atterrissons à Tel Aviv et partons pour Arad au désert.De là nous passons par Massada, la Mer morte et Qumran.

Nous longeons ensuite le Jourdain pour arriver à Nazareth, len bordure de la plaine de Ysréel.

 

Le circuit en Galilée, nous mène au lac de Capharnaüm, à Tabgha, puis au Mont Thabor.De là nous rejoignons la côte à Césarée.

Puuis nous sommes montés à Jérusalem en passant par Aïn Karem.

Béthléem, le monty des Oliviers, le Mony Sion, le parcours du Chemin de Croix dans le quartier arabe,  jusqu'au saint sépulcre (basilique de l'Anastasis ou Résurrection.

 

La dernière étape sera à Abou Gosh, un des lieux présumés d'Emmaüs.

Chaque étape fut l'occasion d'évoquer tel et tel évènement ou figure biblique citées dans les Ecritures, afin de pouvoir, à notre tour, méditer les paroles qui furent dites et écrites un jour de notre histoire, les faire nôtres afin qu'aujourd'hui nous demeurions témoins de foi, d'espérance et de charité, témoins du Christ vivant dans nos vies d'hommes aujourd'hui. 

 

Une journée au désert

Ce n'est pas immensité de sable, mais rocaille, lieu de vie, dépouillé, mais fertile. Au désert, Gorges d'Ein Avdat  
Ce n'est pas immensité de sable, mais rocaille, lieu de vie, dépouillé, mais fertile.
Ce n'est pas immensité de sable, mais rocaille, lieu de vie, dépouillé, mais fertile.
 

 Avdat, à quelques kms de Jérusalem c'est déjà le désert, non pas de sable, mais de pierres et de solitude. Marcher deux heures au milieu des gorges de d'Ein Avdat permet tout d'abord de prendre de la distance d'avec nos soucis et activités quotidiennes quittés quelques heures auparavant. C'est aussi l'occasion d'évoquer les figures qui, au désert, sont allés à la rencontre de Dieu, avant de commencer ou de reprendre leur mission. Abraham qui de lieu en lieu pose un autel, signe du lien qu'il veut garder avec le Dieu de la Promesse, Moïse et le buisson ardent, puis l'Alliance au Sinaï; Elie qui fuit une mission trop dure, La voix qui crie au désert, selon Isaïe, Jean-Baptiste, Jésus avant d'annoncer la Bonne nouvelle. Et nous aujourd'hui, nous L'architecture montre que les prêtres célébraient, entourés des fidèles, sans leur tourner le dos. Avdat, l'autel du premier siècle  
L'architecture montre que les prêtres célébraient, entourés des fidèles, sans leur tourner le dos.
L'architecture montre que les prêtres célébraient, entourés des fidèles, sans leur tourner le dos.
découvrons ce temps au désert, à la rencontre de Jésus et de son Père, poussés par l'Esprit.

 

Textes bibliques : Abraham, Genèse 12; Moïse, Exode 2; L'alliance au Sinaï: Exode,  Elie 2 Rois, 19; La voix dans le désert Isaïe Isaïe 40; Jean-Baptiste, Marc 1; Jésus au désert, Marc 1, 12-13.

 

L'eucharistie sera célébrée dans les ruines d'une église chrétienne du 4ème siècle.

 

Massada, Qumran, la Mer morte, le Jourdain

 

Résidence Nord de Hérode. Massada  
Résidence Nord de Hérode.
Résidence Nord de Hérode.
   Au cours de la seconde journée, traversant  des lieux évocateurs du premier siècle, nous avons évoqué l'histoire dans laquelle Jésus s'est inséré, en particulier parmi les différents courants de pensée religieuse et politique. il y a fait son chemin, reconnu dans la tradition "prophétique", entre esséniens, baptistes, hérodiens, sadducéens, scribes et pharisiens, zélotes et sicaires, etc.  

 

Urnes à manuscrits Qumran  
Urnes à manuscrits
Urnes à manuscrits

Massada évoque le dernier refuge des résistants à l'armée romaine dans les années 70. Auparavant ce fut, pour le roi Hérode, un refuge lors des émeutes.

 

Qumran nous a livré nombre de manuscrits qui permettent de retracer l'histoire religieuse au temps de Jésus , les coourants esséniens. les études des manuscrits nous aident à mieux comprendre la manière dont on écrivait la Bible. 

 

Mer morte Mer morte    La Mer morte étale ses eaux saturées de sel à quelques kms de là. Le niveau baisse d'année en année, (-400m aujourd'hui). C'est là qu'on situe Sodomme et Gomohrre dévastées par un Le sel sur grillage Mer morte  
Le sel sur grillage
Le sel sur grillage
cataclysme tellurique. C'est là aussi que se termine le livre d'Ezechiel, avec la vision d'une eau ruisselante qui redonne vie gràce à la source jaillie du temple de Jérusalem. (Ezéchiel 47)

 

Pluie d'automne Pluie d'automne   Nous avons pu voir

 ce que produisait comme ruissellement quelques minutes de pluie un soir d'octobre,

au début de la saison des pluies. De 100 m.  en 100 m. l'eau devenait ruisseau puis torrent comme dans la vision d'Ezechiel. 

Ezéchiel 47.

 

A la sortie du lac Le Jourdain  
A la sortie du lac
A la sortie du lac
Nous laissons sur  notre droite le Jourdain, faible cours d'eau devenu simple ruisseau, suite aux captages et récupérations des eaux de source pour développer l'agriculture, du Nord au sud du pays. C'est là, quelque part, que Jean le Baptiste a préché, sans doute au sud, prés de la route qui, par Jéricho remonte vers Jérusalem. C'est là que les foules, attendaient et espéraient la venue de quelqu'un qui leur annoncerait leur retour en grâce auprès de Dieu. Comme les esséniens, elles n'attendaient plus rien de la religion officielle, de Jérusalem, tant la religion rituelle et cultuelle les éloignait de Dieu. C'est là aussi que Jésus a dû entendre sa vocation d'annoncer que le Royaume de Dieu se rendait proche de tout homme qui le cherche avec un coeur pur. C'est là aussi que Jésus a dû prendre ses distances d'avec la religion officielle qui se contentait de condamner les petites gens incapables, disait-elle,  de porter le joug d'une loi imposée par des hommes se revendiquant de Moïse.

 

Lorsque Jésus remontera à Nazareth, il ne sera pas bien reçu par les siens. C'est pourquoi il s'établit à Capharnaüm et y choisit ses premiers disciples, Pierre et André, Jacques et Jean. Jésus prend aussi ses distances d'avec Jean le Baptiste, car il cherche à annoncer la bonne nouvelle, au milieu des gens, qui deviendront des foules, en plein pâte humaine, et non à l'écart des lieux de vie, comme le faisait Jean. C'était sans doute entre la synagogue et le port,  là où le petit peuple commerçait avec les étrangers, de Tibériade et d'ailleurs, de Tyr et Soidon comme d'au-delà du lac.

 

Nazareth en Galilée

à suivre

Abbé Emile Hennart

 

 

 

Article publié par E.H. Communication Diocèse • Publié • 7700 visites